Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Tendres moutons catholiques et loups fanatiques impitoyables

Imprimer Pin it!

 politique,société,religions,islam,christianisme,amaury watremez,l'apôtre,lapidéeIntroduction : Article tout spécialement dédié à Guillaume Chérel ôôôteur de progrès m'ayant dit je cite :

"Vous êtes trop con pour rester dans ma liste de contact à bruit réac. .. bye bye" (commentaire de sa part hier sur facebook sous un de mes "statuts" avant-hier soir 21 janvier).

 

Il a bien tort je suis en fait un petit bourgeois hédoniste réactionnaire, un requin de bénitier, un onaniste de sacristie se cachant à grand peine sous le masque ambigu des références de gauche et bien pire encore je suppose...

 

Je préfère encore un bon "bouffeur de curés" assumé et jouisseur à ce genre d'ôteur de progrès, s'étant découvert "Charlie" et sociétalement concerné sur le tard, conchiant Houellebecq non pour ce qu'il écrit mais par jalousie de ses tirages. Au moins avec les "bouffeurs de curés" on bouffe bien et on boit de même, c'est déjà ça, cela compense presque les blasphèmes.

 

On oublie certes aussi trop souvent en ce moment ceux commis aussi par les croyants eux-mêmes de par leur comportement parfois déplorable, à commencer par ceux brûlant un drapeau italien au lieu du français au Pakistan, entre autres.

Les assassins des dessinateurs de « Charlie Hebdo » ont-ils gagné ? On peut légitimement se poser la question. La peur, et la lâcheté, semblent l'emporter progressivement, à commencer par ce sondage sur les 42% de français « préférant éviter les caricatures de Mahomet »...

 

PHO6c8c1994-a190-11e4-afe6-da40cd099cb4-805x453.jpgLa pièce de théâtre « Lapidée » sur les conséquences des ravages du fanatisme pour les femmes a été reportée. Le film « Timbuktu », pourtant loin d'être un brûlot anti-musulman, a été déprogrammé de nombreuses salles de cinéma. Et un autre long-métrage « l'Apôtre », racontant la conversion au christianisme d'un jeune musulman, une œuvre également mesurée et nuancée, a été également retiré de l'affiche par de nombreux exploitants voire par des associations catholiques au nom de la Sécurité. Selon elles il pouvait être interprété comme une « provocation ».

 

Et les « tartuffes » habituels (mon article à leur sujet à ce lien), et leurs séides, de se demander gravement s'il ne faudrait pas limiter la liberté d'expression, surtout pour des films ayant l'Islam pour sujet, les musulmans, y compris ceux considérés comme « modérés » ne comprenant pas les questionnements possibles provoqués par la littérature ou toute autre forme d'expression artistique. On attend toujours et on attendra encore longtemps je pense la manifestation des « musulmans modérés » contre les attaques à la liberté d'expression. La plupart ont surtout émis leurs peurs quant aux risques pour leur propre sécurité.

 

Les langues se délient aussi chez certains « pipeaules » « issus de la diversité », ainsi Samy Nacéri hier face à Audrey Pulvar.

 

Affiche-Apotre-small1.jpgLa réaction de Pulvar est intéressante à plus d'un titre. Les « tartuffes » professionnels ne savent pas trop comment répondre aux musulmans réagissant depuis une dizaine de jours à la suite des tueries de « Charlie Hebdo » et de l'« Hypercasher » :

 

A cause de leur terreur absolument maladive d'être assimilés aux thuriféraires du Front National, aux électeur de Marine le Pen, et donc, horreur !, au peuple, au « vulgum pecus » des français dits « de souche »,

 

Et aussi car en face d'eux ils n'ont plus des petits catholiques excédés dont la pire réaction consistait à balancer des œufs ou de l'huile de vidange sur la façade et les spectateurs d'une pièce scandaleuse du théâtre de l'Odéon, programmée dans le but de provoquer ces réactions et faire du bruit médiatique.

 

Ou à réciter le chapelet en pleine rue tels « les méchants » de « Civitas ».

 

Ou encore battre le pavé contre les lois Taubira pendant les « Manifs pour Tous », leurs organisateurs prenant bien soin, un soin complètement inutile, de clamer tout haut leur amour pour les homosexuels.

 

Ces petits catholiques abondamment injuriés, raillés, moqués, conchiés, traînés dans la boue, ou pire jetés en prison (comme Nicolas qualifié à l'époque d'arrogant par le "Nouvel Obs"), étaient bien tendres au fond, des moutons bien sages, vite effrayés à l'idée de passer pour réactionnaires bien que tous mis dans le même sac des « fââchiiistes ». Il était tellement simple à leur sujet d'invoquer le souvenir des « z-heures les plus sombres de notre histoire », de parler en termes grandiloquents du « rire de résistance » comme Jean-Michel Ribes, ceci lui permettant de vendre son bouquin du même titre au passage, de liberté de blasphème, de droit à la caricature, de retour de l'Ordre Moral, j'en passe et des meilleures.

 

L-apotre-l-itineraire-intime-d-un-apostat_article_popin.jpgCurieusement, l'on entend beaucoup moins Ribes et d'autres arbitres habituels des élégances morales en politique depuis une dizaine de jours, dont l'inénarrable Jack Lang pourtant prolixe pour critiquer le catholicisme et le comparer au djihadisme (voir cette vidéo). Que devient-il le pauvre homme à propos ? Parle-t-il des dangers du fanatisme musulman en banlieue, entre autres ? Des risques de la tentation djihadiste ? Des coups de canif continuels contre la laïcité étant les menus « hallal » dans quasiment toutes les cantines de France ? Il est plus prudent, il tient à profiter encore des revenus engendrés par sa -bonne- place, il préfère se lancer dans un panégyrique servile de cette religion « d'amour et de paix »...

 

J'ai lu également ce matin dans « Direct Matin » une interview de Patrick Timsit au sujet de son nouveau spectacle, un humoriste irrespectueux et politiquement incorrect ma bonne dame, je vous assure. MAIS, lui il « fait attention » à ne pas choquer ces amis juifs et musulmans. Par contre être dans « l'irrévérence » en se moquant du Pape, des catholiques ou de LMPT c'est permis jusqu'au bout et à fond, et moins risqué là encore. D'autres auteurs, face à la connerie meurtrière des fanatiques, préféraient rajouter des cuivres et des grosses caisses à leur dérision, lui « fait attention » à l'exemple de Kad Merad dimanche chez Delahousse.

 

Il faut dire aussi à la décharge des hypocrites de carrière que les fondamentalistes musulmans manient beaucoup plus facilement la « kalashnikov » et les bombes. Sans doute sont-ils beaucoup plus sensibles ? De grands « écorchés vifs » ! Je me demande si les "tartuffes" savent ce qu'ils veulent, ils en ont du fanatisme, ils en ont du risque de retour aux z-heures les plus sombres, ils ont enfin une énome possibilité de prouver leur "rire de résistance" et de montrer à tous les passants leur grand courage de "progressistes"...

 

Amaury Watremez

 

illustrations du haut vers le bas : l'affiche de « Lapidée » prise sur le site du Figaro,

l'affiche de "l'Apôtre" prise ici,

photogramme de ce film empruntée là

Source des Liens cités dans cet article (dans l'ordre) :

« Le Figaro »

« Le Point »

« Télérama »

« Atlantico »

« Le nouvel économiste »

« Politis »

« playvideo »

Commentaires