Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Hypocrites de tous les pays, unissez vous ! »

Imprimer Pin it!

Hypocrisy-quotes-300x205.png

Texte revu, et épicé, avec son aide précieuse...

 

instrument de mesure de l'hypocrisie pris sur ce blog

 

Texte dédié au fonctionnaire zélé qui lira ce texte et en fera une fiche je crois passionnante, (il a eu un beau cadeau de Noël le 24 décembre avec ce décret gouvernemental renforçant la surveillance du Net

 

(Gloria, Hallelouya ! chantent Najat et ChristianeManuel et Bruno Le Roux, tous adeptes de la censure des « affreux » « réacs » contredisant leurs certitudes !)

Texte dédié aussi à Lucie Nette et aux « serreurs de boulons » idéologiques, éducateurs en devenir,  me lisant régulièrement, n'ayant pas manqué de signaler aux autorités « compétentes » ce blog taquin... Ce n'est pas la première fois que je constate chez des idéologues (quels qu'ils soient) cette propension à la délation. Je n'ai rien contre certains idéologues, dans ma vie professionnelle, je m’entendrai toujours mieux avec des archéo-marxistes ou d'anciens « soissantuitards » au fond, le plus souvent aussi « réacs » que moi, qu'avec des apôtres du pédagogisme libéral-libertaire...

 

Sur Internet, ami lecteur, l'hypocrisie bat son plein, cela va de « l'anti-sioniste » anonyme pleurnichant sans cesse sur les attaques contre la démocratie alors qu'il peut commenter tous les articles qu'il veut à longueur de statuts « fessebouc », ayant toujours visiblement un mal fou à assumer sa haine des juifs, à celui ou celle prétendant détester l'Islam et les musulmans, non pas par sens et souci de notre identité nationale, de notre culture commune, de notre histoire ancestrale,mais juste par sottise et une accumulation de rancœur et d'aigreur cachée sous les oripeaux de la grandeur d'âme mimée, en passant aussi entre autres par les bouffons (nes) du roi et les biens pensants républicains (es) . J'en veux pour preuve cette correspondante « fècebouc » pour qui j'aie, quel grand malheur ! quelle perte ! virée de mon « mur » après avoir eu l'outrecuidance de rappeler à elle comme à ces autres belles âmes que la haine n'est en soi jamais justifiable et  ne menant à rien, sauf : aux guerres civiles. Lorsque je songe à des enfants m'étant proches j'ai peine à envisager ce genre d’événements sereinement.

 

J'aurais pu, ami lecteur, j'en conviens, commencer l'année par un texte ultra-positif, un billet "styyylé" donnant l'envie d'aller de l'avant vers des lendemains qui chantent, à la manière de ces éditorialistes officiels finissant tous par avoir le complexe du « gourou ». Un modèle de texte donnant confiance en la nature humaine et le progrès en continu, comme le courant à deux pôles... Mais hélas ! Je n'ai confiance ni en l'une ni en l'autre, cela provient certainement de ce que d'aucuns(es) ont nommé mon « léger cynisme ». certes ! la lucidité étant souvent confondue avec les choix philosophiques de Diogène, ce sale type qui chercha vainement un être humain de son vivant et sortant au type le plus puissant de son époque, venu le consulter à son tonneau, Alexandre, un truc du style « Barre-toi de mon ombre »...

 

C'est bien connu ! En ces jours où il convient d'aimer tout le monde et d'évoquer la larme – de crocodile- à l’œil, les chtits SDF mourant de froid dans la rue (il est notoire que le reste de l'année tout va bien pour eux), je ne ferai pas comme les autres, je ne prendrais jamais part à ces méthodes de compassion pré-digérée, en "package control", étant un indécrottable petit bourgeois hédoniste et réactionnaire, appréciant de mettre les pieds dans la marmite idéologique servie 24h sur 24, 7 jours sur 7 aux citoyens(nes)-consommateurs(trices) toujours en ébullition, soumis à la gesticulation de leurs pulsions telles que le merchandising leur recommande. Ceci pointé, leur 'bonne nature" ne les empêche pas de râler ou s'esbaudir, de manifester leur commisération ou leur colère, feintes puisqu'elles n'ont aucune suite dans la vie réelle le plus souvent. L'ensemble, le plus souvent, exposant leurs superficialités et leurs artifices sous pseudo généralement, dans les réseaux sociaux ! Évidemment ! c'est plus prudent  car chez les « rebelles » du Net, nous le savons bien, avec ces mascarades, on est courageux mais pas téméraire : les" raciss kisonméchants", les méchants qui sont pas beaux...et le tralala...

 

En parlant d'hypocrisie, j'aurais pu évoquer les vœux de François Ya-lande(r) à la Nation, mais m'étant soigneusement abstenu de les regarder, je ne le ferai pas, sachant ce qu'ils contiennent : un laïus lénifiant contre le racisme, qu'est pas bô, un autre sur la France non  nostalgique mais jouissant de l'ââvenir rââdieux des « Euroländers » prévus par l'UE et du « multicul ». Le « Grand Tout » très vague dans lequel il est prévu de noyer sournoisement  ce pays. J'imagine qu'il a dû éviter de parler de la question du fondamentalisme musulman alors même que Plantu - du "ventre mou" du centre gauche - a abordé frontalement la question dans un numéro du « Point ». Hypocrites de tous les pays, en 2015, vous saurez rester unis afin de continuer à ne pas désenchanter le bon peuple, je le sais, je le sens, comme la sottise l'hypocrisie donne une autre idée de l'infini... 

 

A part ça, tout va très bien madame la Marquise...

 

 

Amaury Watremez

Commentaires