Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pendant la Coupe le massacre des chrétiens orientaux continue

Imprimer Pin it!

 ... Ce nettoyage ethnique car c'en est est un se poursuit dans la plus grande indifférence à quelques exception notables près, y compris chez les catholiques.

 

Indifférence que je n'aurai de cesse de dénoncer.

 

topicOù sont les indignés professionnels ?

 

Où sont les donneurs de leçons politiques ?

 

Où sont les moralisateurs ?

 

Où est aussi la « majorité silencieuse » des musulmans modérés évoquée par Dalil Boubakeur il y a quelques jours ?

 

Pour l'instant, on ne rencontre en réponse qu'un « silence assourdissant ».

 

Il y a quelques années j'ai animé deux années de suite un stand sur l'Oeuvre d'Orient lors des Sessions d'été de la Communauté de l'Emmanuel à Paray le Monial, dans l'indifférence là aussi, m'apercevant de l'ignorance des croyants présents quant à l'histoire même de leur église, me demandant sans cesse si ces chrétiens orientaux de rite grec ou arabe, ou copte, ou syriaque étaient bel et bien catholiques, me demandant par quels missionnaires ils avaient été évangélisés, alors que c'est eux qui nous ont amené l'Évangile en Europe. Lorsque nous évoquions les persécutions que vivent quotidiennement ces croyants, nous faisions face à un silence poli, au mieux.

 

Note en passant, chers amis catholiques, ne me répondez pas qu'il existe déjà l'AED ou d'autres œuvres, dites moi ce que vous faites vous, même le plus petit geste...

 

pape-embrassade.jpgIl y a quelques jours à la messe de Pentecôte de ma paroisse, Évreux, les intentions de prières étaient en direction de ces croyants, des intentions pas trop choquantes, pas trop claires, on ne parlait pas de leurs souffrances. A la fin de la célébration, j'ai proposé d'être au moins un médiateur avec des personnes qui pourraient témoigner, j'ai pris au mot l'évêque qui demandait que les chrétiens présents soient des « témoins » vivants de ce qui se passait en Terre Sainte, entre autres. Ma proposition a suscité un intérêt là encore poli mais n'a rencontré aucun retour. Ce n'est pas la première fois.

 

Dans l'Église en France actuellement, on aime bien les grands rassemblements, on aime bien le coaching spirituel pour les couples, ou les célibataires, on aime bien évoquer la pauvreté exotique, ainsi dans la paroisse d'Évreux, la quête de Carême fut pour une léproserie indienne, mais ce qui concerne des frères dans la Foi qui ne nous ressemblent pas ne suscite dans les faits qu'un mur épais d'indifférence. Je parle d'Évreux, mais c'est exactement pareil dans quasiment toutes les paroisses.

 

En Irak, nous étions quelques uns à avertir, lors de la première guerre du Golfe, lors de la deuxième, que derrière Saddam, il y avait pire encore, que derrière ce tyran, il y avait encore plus tyrannique, et qu'il protégeait au moins les minorités de son pays, à commencer par les chrétiens et entretenait en Irak un embryon de laïcité. Personne n'a écouté, nous étions des « angélistes », nous étions des rêveurs, nous nous faisions manipuler. Les uns évoquaient le gazage des kurdes, les autres les « armes de destruction massive », d'autres encore s'inquiétaient surtout de pouvoir continuer à remplir le réservoir de leur bagnole.

 

Les résultats sont plusieurs années après la partition probable de l'Irak, la montée en puissance d'un état islamiste violent, massacrant les chrétiens dans un silence quasiment absolu, en particulier à Mossoul où il n'y en a quasiment plus ; 35000 en 2003, plus un seul maintenant. Exactement comme Cracovie et sa communauté judaïque avant le ghetto.

 

En Syrie, les « rebelles » ont été portés aux nues, soutenus et encouragés, voire armés par les pays occidentaux contre Bachar El-Assad, tyran, ce que je ne conteste pas, mais tyran protégeant lui aussi les minorités dans son pays, dont les chrétiennes, et encourageant le développement d'un début de laïcité. Maintenant, l'on s'aperçoit que ces « rebelles » sont des « djihadistes » de la pire espèce, des salopards meurtriers ignorants même de leur propre foi, des bandes ne songeant qu'au pouvoir. Cerise sur le gâteau, ils recrutent dans nos contrées, et pas seulement de jeunes musulmans, mais aussi plusieurs « souchiens » en déshérence morale du fait de la vacuité des valeurs proposées par notre société.

 

Ces pseudo-rebelles massacrent des chrétiens, un exemple parmi d'autres trouvé sur Médiapart. Il a fallu que plusieurs de ces massacres soient commis pour que les sociétés occidentales et en particulier les chrétiens occidentaux, catholiques ou non, commencent timidement, très timidement, à s'en inquiéter. Que faut-il pour qu'ils réagissent pour de bon, être eux-mêmes persécutés ?

 

image du haut prise ici

© AIUTO CHIESA CHE SOFFRE

 

Deuxième photo prise ici, un signe d'espoir quand même tout comme l'Initiative de "SOS Chrétiens d'Orient"

 

Ci-dessous une vidéo parlante sur les "djihadistes"

 


Hillary Clinton : Nous avons crée Al-Qaïda... par Super_Resistence

Commentaires