Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sur la "liste noire"

Imprimer Pin it!

censure.pngAmi lecteur, en me lisant, tu commets un acte séditieux, sache le, tu es un provocateur politique, subversif. L'heure est en effet très grave, j'ai appris, de source sûre, que mon blog était sur la « liste noire » des sites réputés nocifs de la Médiathèque et de la municipalité d’Évreux, et de Vernon !, des sites « malsains » voire « nauséabonds » que sais-je encore. ..

 

Ce n'est pas du tout de la censure, pas du tout de l'intolérance caractérisée, et encore moins de la mesquinerie, ou de l'étroitesse d'esprit, il faut bien protéger les jeunes esprits. J'ai donc décidé de changer mon fusil d'épaule tant qu'il était encore temps, n'étant pas de taille à lutter ! (C'est une bonne leçon j'ai quand même la chance insigne de côtoyer régulièrement la responsable départementale pour « l’Égalité des Genres », j'aurais dû comprendre combien je m'égarais).

 

Depuis que je l'ai appris, je tremble comme une feuille (interdit par la municipalité d’Évreux ! Quand même c'est pas rien !). Mon blog risquerait de troubler le débat politique à Évreux, le combat de Titans qui s'annonce pour les municipales entre Michel Champredon, le Bertrand Delanoé des bords de l'Iton, Guy Lefrancq, jeune coq, et Bruno Lemaire de l'UMP (qui a tout du joueur de badminton vous ne trouvez pas?), Emmanuel Camoin, du FN, de la trempe d'un Bastien-Thiry au moins, ou d'un Hélie de Saint-Marc, minimum, et Jean-Pierre Nicolas, de l'UMP aussi, le plus charismatique des cinq, un expert-comptable de choc.

 

Et je n'ose sortir de chez moi sans me camoufler soigneusement depuis deux jours, on ne sait jamais. Je rase les murs, et dans chaque passant, je crois voir un agent de la DCRI (TM°). Hier soir, j'ai entendu « c'est lui ! » derrière moi, je me suis mis à courir, et me suis réfugié derrière une porte cochère la peur au ventre. Je croyais l'arrestation imminente, et déjà j'imaginais Alain Bauer à « C dans l'air », ce Panisse qui serait notable franc-maçon, se féliciter du travail d'enquête de la police sur les actes politiques subversifs dans notre beaux pays. Et moi j'étais derrière les barreaux d'une geôle infâme à regarder passer la parade de la « Fête de la Fraternité » de ma bonne ville d’Évreux !

 

A tout hasard, je suis allé donner des gages de bonne conduite en participant hier à un « cercle de silence », qui était un triangle, sur la place de l’Hôtel de Ville, contre la guerre civile en Syrie (c'est très très efficace), j'ai repris un abonnement à « Télérama » et chaque matin je ris bruyamment, pour que le voisin entende, à la chronique de Sophia Aram sur « France atterre » qui est vraiment très drôle et « citoyenne » je vous assure. C'est important de rire en étant conscient des problèmes de développement durable et du commerce équitable.

 

Bon, il me reste quelques scories de mon ancienne vie de séditieux je l'avoue, je n'ai pu m'empêcher de conseiller pour son émission télévisée qui vient de dévisser sous les 4% de dire une petite prière pour remonter, mais personne n'a fort heureusement entendu cette saillie. Comme tout mauvais sujet, la dérision est chez moi une seconde nature ne prenant pas grand-chose au sérieux en politique (enfin ça c'était avant, maintenant j'ai bien changé !)

 

A la messe paroissiale j'ai applaudi des deux mains et tapé des pieds par terre lorsque comme intentions de prière, il fut question des chtits n'enfants africains et des dirigeants politiques à qui l'on demandait d'être plus soucieux de l'égalité des chances et des genres. J'ai aussi levé les mains en signe de grande joie apercevant le correspondant de « Golias » dans la cathédrale d’Évreux, mais rien n'y a fait, les regards restaient très soupçonneux.

 

Je ne sais quoi faire...

 

Ah ! Que n'ais-je été abonné au « Monde » plus tôt ! Que n'ais-je été aux spectacles de l'Odéon avant ! 

Commentaires