Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une télévision de plus en plus débile...

Imprimer Pin it!

« Quelle chance ! » me dit un vendeur d'Hifi dans sa belle veste sans manches de couleur rouge : « Bientôt, on va avoir seize chaînes de plus en numérique, plus les dix-huit de TNT, c'est chouette ». Autour de nous, un ou deux quidams étaient hilares et s'enthousiasmaient de même dans le magasin blanc et immaculé comme un hôpital de cauchemar. En effet, c'est chouette, c'est la grande vie. Et le pire est que c'est de plus en plus regardé. Au fond du magasin, où nous étions, deux television-cassee.jpgcandidats d'un jeu quelconque manifestaient leur joie d'avoir été traînés plus bas que terre pendant une demie-heure et ridiculisée par des questions d'une telle facilité que même un élève de primaire en connait les réponses, le tout de manière bruyante et sans aucune pudeur sur vingt écrans à la fois. Car maintenant, c'est positif d'être fier d'être ignare.

TF1 multiplie les jeux les plus cons, les plus abjects, comme « la Ferme Célébrités » dans laquelle sont enfermées une douzaine de has-beens accros à leur dose de célébrité et qui sont descendus tellement bas dans l'abjection qu'ils en sont à se faire humilier volontairement pendant quelques semaines juste pour le plaisir qu'on les regarde encore, de l'ancien acteur populaire à la walkyrie rechappée de partout. La majorité du troupeau aime. Tout comme les multiples rediffusions sur les autres chaînes de la TNT des feuilletons maison comme « une femme d'honneur » sur TMC, dans laquelle Corinne Touzer incarne une gendarmette (rires) ou « Navarro » sur la même chaîne (re-rires), des bons feuilletons trépidants au filmage inventif. C'est d'ailleurs, quelle chance encore, quel pied d'enfer, la TNT qui récupèrent les émissions les plus sordides en matière de téléréalité, de « l'Ile de la tentation » sur Virgin 17 à NRJ12 qui présente des crétins décérébrés prétendre réinventer le marivaudage. Pour la bonne bouche, on gardera l'émission présentée par une « star » du porno.

20090821_canal.jpgLa télévision publique n'est pas en reste, de « Plus belle la vie », le « soap » indigent qui fait aussi dans la leçon d'éducation civique politiquement correcte (pas un épisode sans un truc sur l'alcool à consommer modérément, à la gentillesse et à la bonté naturelle des couples gays, etc...) aux émissions à la con tablant sur les larmes des pipeaules ou leurs z-émotions fortes en voyage. « En Terre inconnue » m'horripile particulièrement, on y montre des sauvages qui sont bien docilement en pagnes, des tribus bien pittoresques qui ne semblent jamais souffrir de la faim ou du manque de médicaments, et qui sont toujours dans des pays du Tiers Monde où les dictateurs semblent ne pas exister. On sait bien qu'en Afrique, il n'y a que des démocraties, tout comme en Amérique Latine. Le pipeaule va d'émerveillement surjoué en émerveillement sujoué pour finir par parler un peu plus tard de son expérience devant un public qui trouve ça tellement émouvant, avant d'aller bouffer au Mac Do juste à côté des studios de la Plaine Saint Denis.

Le pipeaule est très important dans les émissions dites de divertissement du public, chacun dans son rôle, Miller, c'est l'intello de gauche, Charlotte de Turckheim, la grande fille riche toute simple, grande gueule, mais bonne mère et tellement proche de la ménagère de moins de cinquante berges, un peu comme Michèle Bernier ou Muriel Robin, Palmade c'est le pédé de service marrant et fin, mais avec un pathos qui lui permet de faire aussi les émissions de côtching psychologique.

La télévision actuelle me donne envie d'acheter une hache et de casser la mienne, pas vous ?

Le début de "La mort en direct" de Bertrand Tavernier. En 1980 c'était de la Science Fiction prophétique, en 2010, nous y sommes, la vie est belle, non ?


La Mort en Direct (1980) °A OUVERTURE°
envoyé par lesamoureux-LK. - Bertrand tavernier, 1980.

Commentaires