Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 10 mars 2008

Des sujets qui fâchent... - De Levallois aux déboires de l'UIMM

1700819857.jpgJe trouve ça intéressant à noter que des candidats comme Balkany à Levallois ou Juppé à Bordeaux soient ou réélus ou en passe de l'être. Cela montre que la France, finalement, n'est pas encore tout à fait une démocratie, ou du moins a beaucoup perdu quant aux habitudes démocratiques. On peut donc, comme l'un, avoir mené sa ville à un taux d'endettement par habitant de plus de 4000 Euros, comme l'autre s'être compromis  dans une affaire grave, revenir se présenter devant les électeurs et réussir à revenir. Comment se fait-il que les citoyens acceptent ça ? Je ne comprend pas. Dans n'importe quelle autre démocratie, un personnage politique qui perd une élection ou qui est compromis dans une affaire louche est automatiquement exclu du jeu qu'il a corrompu. En France, non. On continue à se gorger de belles paroles, de déclarations grandiloquentes, et à entretenir la synergie de la pourriture ou de la crapulerie. Nous sommes aussi un des rares pays démocratiques qui soutient, de l'extrême-gauche à l'extrême-droite, avec autant de constance aveugle les pires dictatures.

Autre chose étrange, personne ne semble se formaliser ou se choquer des déboires actuels de l'UIMM. Quoi ? Il y aurait des personnes corrompues au MEDEF et dans d'autres syndicats qui se paieraient sur le gâteau des ressources générées par le travail des français ? Il y aurait eu des négociations de grèves réglées en espèces sonnantes et trébuchantes ? Personnellement, je pense qu'il faudrait que le syndicalisme soit obligatoire comme en Allemagne mais financé au public. Cela libérerait de la corruption, des tentations et des idéologies mortifères. Enfin, je suis très agacé par le fait que des politiques comme Madame Boutin ou Monsieur de Villiers soient encore si bien considérés par quelques catholiques alors qu'ils se sont compromis jusqu'aux épaules avec le système sarkoziste, entre autres.

10:52 Publié dans Politique | Lien permanent | | Tags : politique, ump, ps, pcf, p2v, udf | |  Facebook | |