Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mes Terres Saintes - Le Blog d'Amaury

  • Valls à trois temps mais pour la frime

    Imprimer Pin it!

    politique, remaniement, société, gouvernement, Valls, Hollande, amaury watremezLe gouvernement de Manuel Valls a été remanié pour la troisième fois réjouissant certains oligarques, en mécontentant d'autres. Bien sûr l'on a entendu François Hollande et Valls évoquer un « gouvernement » de combat, toussa, resserré (alors qu'il y a six ministres de plus), comme d'habitude :

     

    Exit Fleur Pellerin, dorénavant ex-ministre de la Culture, et ses jolies jambes qui manqueront sur les photos de presse, au moins va-t-elle pouvoir enfin bouquiner un peu et découvrir Modiano...

     

    Exit Marylise Leranchu, ministre de la Fonction Publique entravée par les foutues directives européennes d'économies publiques, une des rares à être honnête et à ne pas pratiquer le « storytelling » face aux médias...

     

    A droite certains s'indignent de l'arrivée d'écologistes en rupture de ban dont Jean-Vincent Placé, l'opportuniste professionnel, Barbara Pom-pom pili, jolie blonde photogénique et piquante, et la confortable Emmanuelle Cosse, ancienne présidente « d'Act Up » et dirigeante de Europe Ecologie Les Verts, exemple parfait de « retournement de veste » pour un gros salaire et un maroquin bien dodu....

    Lire la suite

  • Quelques millions de général Piquemal ?

    Imprimer Pin it!

    politique, société, piquemal, calais, migrants, immigration, amaury watremezLe général Piquemal, ancien général de la Légion étrangère, a subi une garde à vue de plus de 40h dans la nuit de dimanche à lundi du fait de sa participation à une manifestation « anti-migrants » initiée en grande partie par des militants d'un illusoire mouvement « Pegida » français, interdite par la préfecture du Pas-de-Calais. La centaine de manifestants l'entourant a été condamnée pour une vingtaine d'entre eux à des peines de prison ferme extrèmement sévères.

     

    Sorti d'un court séjour à l’hôpital le général Piquemal a exercé un rétropédalage quant à sa participation à la manif interdite. Selon son nouveau discours beaucoup plus mesuré, il n'aurait rien eu à voir avec les personnes présentes qu'il haranguait pourtant avec vigueur d'une toute autre manière (voir à ce lien) : des soldats perdus voulant continuer à servir leur pays, des personnes issues de cette « France périphérique » méprisée par le pouvoir ...

     

    Il « regrette » et ne savait pas avec qui il se trouvait ....

     

    Ironie, le directeur de cabinet de la préfecture, un certain monsieur Desplanques (ça ne s'invente pas) à la tête de jouvenceau dispensé d'EPS, si soucieux des rappels à la Loi, a été photographié devant un migrant fumant un pétard nonchalamment (voir photo ci-après) adossé à une cabine de bus....

    Lire la suite

  • Poudrière pour les sots

    Imprimer Pin it!

    à propos de « Barbey d'Aurevilly journaliste : Articles et chroniques » en Garnier-Flammarion (illustration, couverture, prise ici à ce lien)

     

    littérature, société, politique, Barbey d'aurevilly, amaury watremezBarbey d'Aurevilly, afin de subsister car généralement la Littérature ne nourrit pas son homme, a été journaliste, y compris dans des revues de mode, toute sa vie d'auteur en plus d'être le créateur de « le chevalier des Touches », « l'Ensorcelée » ou des « Diaboliques » voire de « Une vieille maîtresse ». Il fut souvent victime de sa réputation de dandy flamboyant, rédigeant ses romans passionnés d'encre de différentes couleurs, que les gosses de Montmartre suivaient en rigolant à la fin de sa vie lorsqu'il sortait vêtu d'une redingote mauve coiffé d'un haut-de forme à ruban rouge par exemple.

     

    Ils se moquaient jamais très longtemps de lui le « verbe sifflant de ce vieux viking » (l'expression est de Léon Daudet dans ses « Souvenirs Littéraires » leur inspirant immédiatement le respect...

    Lire la suite

  • Ortograffe

    Imprimer Pin it!

    politique, société, littérature, écriture, orthographe, amaury watremezLa réforme de l'orthographe si décriée part de bonnes intentions. Constatant que celle-ci est un « marqueur social » de plus en plus appuyé, et que la dysorthographie est endémique dans les écoles françaises, l'Académie est les institutions décident de la réformer et de l'adapter à l'ère des « essèmesses ». Comme cela, croient-ils, les plus précaires, les français de fraîche date ne se sentiront plus stigmatisés par leur ignorance d'une langue qui leur serait maintenant beaucoup plus accessible car recelant beaucoup moins d'exceptions.

     

    Rien n'est plus faux.

     

    Bien loin de combler le fossé, que dis-je l'abîme, existant entre ceux maîtrisant un registre soutenu de la langue et les autres, cela l'élargira, le creusera un peu plus. Ils croient lutter contre l'élitisme mais ne font que le renforcer et en créer un bien pire. Les « classiques », Stendahl, Flaubert, Maupassant, Corneille, Racine, et Proust ou Céline ne seront plus accessibles qu'à quelques favorisés bénéficiant d'une éducation plus exigeante en matière culturelle pendant que les enfants des pauvres continueront à regarder « Touche pas à mon poste » et ses succédanés sur différentes chaînes....

    Lire la suite

  • Mais qui donc regarde encore « Touche pas à mon poste » ?

    Imprimer Pin it!

    télévision, Hanouna, Malagré, touche pas à mon poste, amaury watremez, spectacle et décombresCe petit billet est la suite de celui-là

     

    Pourquoi parler de ce spectacle navrant si ce n'est car il est symptomatique de la médiocrité de ce temps...

     

    Cyril Hanouna, son équipe de chroniqueurs tous riches à en crever, et leur émission « Touche pas à mon poste », mélange abject de bizutage, d'humiliations des mêmes boucs émissaires, font de l'audience tout comme « On n'est pas couché » de Ruquier pour une raison et une seule, les multiples pseudo-« buzzs », « clashs », mini-scandales anodins, provoqués sur le net, réseaux dits sociaux, blogs et forums après leur diffusion.

     

    Et aussi pour leur vulgarité intrinsèque.

     

    Des millions de cons par paresse, suivisme ou juste par sottise crasse toute simple, regardent et ensuite se ruent sur le réseau pour s'enflammer, en discuter, défendre l'un ou l'autre ou moraliser entretenant le spectacle, le Barnum (raison pour laquelle je ne parlerai pas de l'horaire de cette saloperie télévisuelle immonde et encore moins de la chaîne la diffusant). Et les comptes en banque dodus d'Hanouna qui dernièrement à touché 250 millions d'Euros de par son succès, de ses larbins et de Bolloré leur patron à tous....

    Lire la suite

  • La peur panique de la mort sociale

    Imprimer Pin it!

    société, politique, instinct grégaire, bêtise, amaury watremezOn peut quand même se demander gravement pourquoi les imprécateurs d'internet, les râleurs virtuels, les révolutionnaires de réseaux sociaux et les réacs de forums n'agissent pas vraiment dans la vie afin de porter leurs idéaux au plus haut. Serait-ce juste parce que ce sont des « petits bras », des employés minables frustrés coincés dans leur « open space » et se défoulant sur le réseau. Ils ne sont certes pas très différents des « philosophes de comptoir » du monde d'avant, de ces types qui refaisaient le monde, de la genèse à l'apocalypse, entre deux « ballons » de rouge qui tache. La réponse à la question posée en début de ce paragraphe brillant (et je baise mes mots) n'est pourtant pas bien compliquée :

     

    Ils ont comme leurs ancêtres une peur panique, viscérale de la mort sociale...

     

    La mort sociale c'est ne plus faire partie d'aucun groupe, être rejeté d'une communauté ou d'une autre. La mort sociale c'est être considéré comme un mauvais coucheur, un salopard fini car l'on choisit soudaine de sortir du rang. Mieux vaut la soumission au mouvement du troupeau, à la bêtise grégaire, que l'indépendance d'esprit, la liberté de penser par soi-même. La mort sociale c'est aussi prendre le risque de perdre soudain sa capacité à consommer, à acheter les produits que les vrais maîtres de ce monde nous intiment de posséder chez nous afin de demeurer des membres reconnus de la société actuelle.

     

    La mort sociale pourtant n'est pas bien grave, elle conduit à regagner son humanité dans notre période plus que troublée, à retrouver sa dignité dans autre chose qu'un gadget ou un autre.

     

    C'est plus fort que midable mais on peut en 2015 se demander pourquoi et comment on peut avoir cette terreur de la mort sociale dans notre société pourrie, malade, rongée par l'égoïsme, la violence, l'avidité, à quelques individus exceptionnels et plus que relativement rares. Chercher à être normal et intégré sans se poser de questions dans une société profondément déséquilibrée revient pourtant à être complètement aliéné. Peu importe, peu leur chat, la mort sociale est ressentie comme bien pire que les compromissions diverses et variées voire la lâcheté la plus abjecte....

     

    Lire la suite

  • Nini Taubira

    Imprimer Pin it!

    politique, société, Taubira, justice, ni-ni, amaury watremezL'auteur de ce texte remercie Nicolas Sarkozy l'ancien président de la République pour son « Ni-ni ». Ce Nini peut parfaitement s'appliquer à madame Taubira. Et cela pourrait lui faire un joli surnom telle la fameuse « Nini peau de chien » de la chanson, une cantinière bien sympathique.

     

    Madame Christiane Taubira a démissionné hier du gouvernement Valls, c'était couru d'avance. Elle est devenue une icône de la gauche de gauche tellement de gauche que ses sectateurs partagent tous leurs salaires avec les premiers pauvres qu'ils rencontrent. Elle est aussi devenue le repoussoir ultime pour de nombreux militants de droite, l'incarnation vivante du gauchisme libertaire le plus radical. Dans un cas comme dans l'autre elle ne mérite pas ces excès d'indignité.

     

    Ni autant d'honneur et de compliments élogieux,...

    Lire la suite

  • Le voile pudique des féministes

    Imprimer Pin it!

    ...jeté sur l'islamisme.

     

    J'écris cet article suite au malaise palpable de madame la Ministre de l'Education dans l'émission « Le Supplément » de Canal Pelu. Y était interrogé le dirigeant d'une association « humanitaire » islamiste, « Barakacity », Idris Sihamedi, cette précision permettant de ne plus mettre en doute du tout son humanisme. Cet individu invité à le faire a condamné les massacres commis par le soit-disant Etat Islamique du bout des lèvres et de manière extrêmement modérée. Tout comme l'enseignante non engagée interlocutrice de Finkielkraut est « indigène de la République » ce qui veut tout dire de son objectivité.

     

    huffpost.jpgUn trublion certainement réactionnaire bien qu’apparemment de gauche, monsieur Brighelli, sur le site du Point à ce lien, s'est permis ensuite d'égratigner sa ministre de tutelle avec impertinence, une impertinence frôlant l'insolence.

     

    Ce n'est pas mon genre on le sait...

    Lire la suite

  • Le panthéon des salopards

    Imprimer Pin it!

    A propos de « Anthologie des méchants & autres salauds du cinéma français » de Alister aux éditions la tengo

     

    cinéma, méchants, films, cinéma français, amaury watremezillustration prise sur Amazon.fr

     

    « Meilleur est le méchant, meilleur est le film » disait Hitchcok. Parfois dans certains films c'est surtout le méchant le personnage le plus intéressant. Dans ce livre extrêmement réjouissant et ne se prenant pas au sérieux, Alister fait le catalogue exhaustif de tous les malfaisants connus et moins connus du cinéma français en les classant par type :

     

    Les fielleux, cela lui permet un hommage que je trouve tout à fait justifié à Michel Peyrelon d'une exquise obséquiosité bien abjecte dans un grand nombre de longs métrages,

     

    les psychopathes souvent incarnés par Michel Serrault qui adorait jouer les assassins et les rendre sympathiques, dans « l'Ibis rouge » ou « les Fantômes du Chapelier »,!...

    Lire la suite

  • Le fayot libéral-libertaire enfin ministre

    Imprimer Pin it!

    politique, société, Emmanuel Macron, société, salariés, hypocrites, trouduQDernièrement Emmanuel Maqueron (moi aussi je ne suis pas certain de l'orthographe du nom) , le ministre réellement important du gouvernement, bien plus que madame Taubira, cette Edgar Faure de gauche, a dit quelques bêtises bêtement provocatrices sur le sort des patrons en France. A l'entendre, ces pauvres petites choses ont une vie bien plus difficile que leurs employés, des gros gâtés ne connaissant pas leur bonheur. On ne sait pas il est vrai s'il évoquait les petits patrons de PME ou les GRANDS patrons du CAC40, ceux allant en vacances de ski à Davos en ce moment ?

     

    Là-bas, en compagnie de Pierre Gattaz ou de la yogie Christine Lagarde, présidente du FMI, Maqueron se sent chez lui, en bonne compagnie, en famille, bien loin de ces « salauds de pauvres »...

     

    Emmanuel Maqueron est donc un jeune homme sage, c'est aussi un fayot depuis son adolescence. Il a commencé très jeune. Il a commencé en tombant amoureux de son professeur de français qu'il a fini par épouser malgré les années de différence. C'était déjà pousser très loin le fayotage, mais il ne s'en est pas tenu là, Emmanuel aime les défis. A moins que ce ne fût de la gérontophilie ?

     

    Plus tard, enhardi, Emmanuel Maqueron décide d'entrer au PS après quelques temps d'errements, il milite en effet -certes mollement- au mouvement des citoyens de Chevènement. Heureusement sa formation d'énarque, et donc d'oligarque, le remet bien vite dans le droit chemin. S'il parsème son discours de temps à autre de quelques éléments de langage de gauche, il est de plus en plus libéral-libertaire. Mais cela ne lui suffisant pas, à la fin de sa scolarité il entre à la Banque Rothschild tel Pompidou, excepté la culture littéraire....

    Lire la suite

  • Société post-moderne zombifiée

    Imprimer Pin it!

    Politique des zombies – l'Amérique selon Georges A. Romero, sous la direction de Jean-Baptiste Thoret chez Ellipses poche

     

    cinéma, politique, société, films, Georges A.Romero, amaury watremezLe zombie est dans le vent de l'époque. On le retrouve dans des livres pour adolescents voire même dans des feuilletons « pop corn » où être un mort-vivant c'est beaucoup plus « coool » que la vie normale. La télévision américaine a inventé le zombie de « soap opera » dans « The Walking Dead » et même le zombie « bubble gum » dans la sympathique série bien que sans doute un brin superficielle, mais pas tant que ça, « Izombie ».

     

    Dans « Izombie » les morts-vivants sont généralement des privilégiés qui pour tromper leur ennui tuent de temps en temps un sans-abri afin de manger son cerveau et se repaissant de ses souvenirs et sentiments qui sont pour eux une drogue. Le citoyen consommateur de 2016 en est déjà un aussi, fonctionnant comme une machine, répondant à des normes standardisées à de rares exceptions près, il n'est donc pas étonnant qu'il s'y identifie plus que d'autres personnages.

     

    Il est comme les protagonistes des longs métrages de Romero déjà « zombifiés » avant même que d'avoir être « infecté »...

    Lire la suite

  • Ce que le peuple 2.0 veut

    Imprimer Pin it!

    rome_antique_image1091.jpgA la différence de nombreux blogueurs, je n'avais aucune panacée à proposer au peuple afin de guérir les maux de la modernité. Je n'avais aucune solution miracle. Je n'en ai toujours pas et je n'ai pas l'intention d'écrire un courrier circonstancié au président, au premier ministre ou au chef de l'opposition (Nota Bene: Cela m'émeut toujours et me fait rire dans le même temps ces candides internautes interpellant avec gravité des politiques n'en ayant rien à foutre de leur opinion). Je ne me rêve pas en sauveur caché, en Messie camouflé, en rebelle clandestin.

     

    Par contre, je crois savoir par simple la lecture régulière des « statuts », des « touites » et des billets sur le réseau ce que le peuple dorénavant 2.0 veut.

     

    Dans notre société abjectement individualiste et tellement lamentable, le peuple maintenant connecté tout le temps, le peuple 2.0 ne veut surtout pas que les choses changent. Il aime son esclavage, adore sa soumission par amour de la consommation sans consumation qu'est son mode de vie. Il ne veut pas du tout s'émanciper et penser par lui-même ce qui serait fatiguant et dangereux pour son confort, à de rares exceptions :

     

    Il veut...

    Lire la suite

  • Le grand mage Attali

    Imprimer Pin it!

    1916513_946376915442467_7516180959679313277_n.png?oh=34b99f3ab981d88f581b1533c7d01d9c&oe=5746553FAttali voit tout, sait tout, soigne tout, tu guéris du cancer, ta femme elle revient, ton argent tu le récupères, ton économie elle va mieux, ton chômage il disparaît, rencontre le grand marabout Attali 32 rue du faubourg saint Honoré RDC sur cour. Tu donnes ton pognon et ça va mieux

  • La Culture et la Droite actuelle

    Imprimer Pin it!

    daumier_hono_6e51006050a9_persportrait_0_b6.jpgLa Droite actuelle, dans son ensemble, des « Républicains » au FN a beaucoup de mal avec la Culture toujours perçue comme un apanage des bourgeois se voulant de progrès, des « bourgeois pédagogues ».

     

    C'est un truc de « bobos » !

     

    Cela devient l'excuse de nombreux incultes de droite afin de justifier leur ignorance. D'aucuns, si une personne de leur camp affirme une appétence pour les Lettres, les Arts ou la Musique, évoquent également maintenant les « bobos de droite », des prétentieux, des vaniteux qui parlent de tous ces sujets pourtant nobles par orgueil c'est sûr et parce qu'ils en ont les moyens financiers. Accuser les « bobos » c'est la panacée ultime pensent-ils...

     

    Avoir une bibliothèque conséquente alors que l'on n'a pas fait d'études de Lettres, sortir au musée, au théâtre éveille aussitôt le soupçon et des corollaires inattendus. L'on suspectera aussi d'inversion sexuelle ou de libertinage et autres perversions infâmes le malheureux, la malheureuse sur lesquels on tirera au besoin quelques flèches acérées pour en rajouter...

    Lire la suite

  • Ce cher Dexter revient au cinéma...

    Imprimer Pin it!

    littérature, Dexter, société, polar, jeff lindsay, amaury watremezAmi lecteur, cela ne te surprendra pas de par son ambiance sarcastique mais j'aime bien la série des « Dexter » de Jeff Lindsay. Je parle des livres et non de la série, ou plutôt du feuilleton (je dirai série quand les poules auront des dents), la série se distingue des romans à partir de la deuxième saison. Dans celle-ci Dexter devient un brave type tout ce qu'il y a de plus normal, plein de culpabilité très télégénique et finalement à la télévision son histoire finit très moralement, littéralement dans un océan de guimauve à l'exception de la fin ouverte.

     

    Dans les romans, le personnage demeure un tueur sans aucun remords même si justicier, observateur toujours étonné, moqueur et ironique du comportement des êtes humains dont il estime ne pas faire partie.

     

    Car Dexter est un tueur en série, un psychopathe apparemment froid doté d'un « passager noir » le poussant à commettre des crimes abominables, bien que dans son cas, il ne tue que d'autres criminels ayant échappé à la justice ordinaire. De par son travail d'expert de la police scientifique, il a beaucoup de sources d'informations indispensables afin de nourrir son « passager noir »....

    Lire la suite

  • Le choc des civilisations est-il un leurre ? - à lire sur « Mauvaise Nouvelle »

    Imprimer Pin it!

    civilizations-wars.jpgL'auteur de ce blog a écrit un deuxième article sur le thème de l'absence de véritable choc des civilisations puisqu'il n'y a plus de civilisation occidentale et que la civilisation musulmane ne se réduit pas à Daech...

     

    Ce serait faire injure à Omar Khayam, Khalil Gibran, Alaa El Aswani, Mahmoud Darwich et d'autres....

     

    Ce serait croire que le grand « Barnum consumériste » dans lequel nous vivons est une civilisation...

     

    Voir à ce lien.

     

  • Mitterrandiste une espèce protégée

    Imprimer Pin it!

    politique, société, PS, François Mitterrand, amaury watremezAmi lecteur tu me connais bien, je ne suis pas du genre à faire de l'ironie ou me moquer des militants, ou des admirateurs des politiques. Je suis très soucieux de développement durable et de la protection des espèces protégées. Ce petit billet n'a pour but que d'éveiller les consciences au sort délicat des derniers mitterrandistes encore vivants.

     

    Car il reste paraît-il quelques mitterrandistes, cette espèce en voie de disparition qui serait une génération à elle toute seule, la « génération Mitterrand » selon en particulier un article de « Le Monde » (voir à ce lien). L'on pourrait presque m'inclure dedans, ma conscience politique a finalement débutée comme beaucoup avec l'élection dudit Mitterrand le 10 mai 1981.

     

    J'avais douze ans et la grippe, et lorsque le crâne chauve du « florentin de Jarnac » apparut sur l'écran de télévision de mes parents, je le vis à travers un brouillard cotonneux....

    Lire la suite

  • Guerre de civilisations sans civilisations

    Imprimer Pin it!

    choc-civilisations-300x177.jpgLe fameux choc des civilisations n'existe pas, qu'il soit perçu par un camp ou l'autre, par tous ceux l'attendant avec une avidité que je n'ai jamais compris, par goût de la violence ou masochisme mémoriel, qu'ils prétendent se battre pour les Droits de l'Homme ou la Chrétienté, parfois seulement virtuellement.

     

    Cela supposerait en effet que c'est l'affrontement d'un « projet de société », selon le terme officiel, contre un autre :

     

    Valeurs contre valeurs,

     

    Idéaux contre idéaux.

    Lire la suite

  • Un des meilleurs rôles de Galabru

    Imprimer Pin it!

    Plutôt que d'écouter Drucker évoquant Galabru (ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers, Drucker nous enterrera tous), ou l'hommage vibrant de Fleur Pellerin qui appréciait beaucoup sa peinture regardez cet extrait d'"Uranus" de Claude Berri sorti en 1990, d'après Marcel Aymé.

    Le monologue de Montglat...


    Uranus (1990) - Extrait - Monologue de Galabru par Seskapil

  • Les élites et les hommes providentiels

    Imprimer Pin it!

    politique, société, FN, PS, LR, hypocrisie, amaury watremezSi l'on n'est pas surpris une seconde par l'effrayante « sottise démocratique », par la versatilité continuelle du peuple (le pôple !) et par sa capacité toujours remarquable à se faire avoir par de beaux discours, on est toujours un peu effaré par la naïveté extrême des élites -ou du moins ces groupes de privilégiés se définissant ainsi- qui ont tendance à se choisir des hommes providentiels se révélant toujours être soit des baudruches soit des opportunistes malins. Le « storytelling », des officines de communication prend toujours et plus c'est gros plus ça passe. Et plus ça paye...

     

    En ce moment, c'est Alain Juppé, l'énarque « droit dans ses bottes » pas trop à droite, pas trop libéral du moins en apparence, pas trop étatiste. Il campe le rôle encore inédit du politique dans un genre de centrisme gaullien marqué également par sa formation d'oligarque modèle. Il ne fait pas trop peur aux « bourgeois pédagogues » en remettant en cause leurs pleurnicheries mémorielles constantes ou leurs sanglots hypocrites sur les pauvres qu'ils se choisissent. Mieux il sait les flatter dans leurs orgueils quitte à jouer la comédie....

    Lire la suite

  • Reparti avec les oies sauvages

    Imprimer Pin it!

    musique,chanson,delpech,amaury watremez2016 commence par la mort d'une figure de la France radieuse...

    Delpech est reparti avec les oies sauvages...

  • "Bonne Année mon cul" (saison 10)

    Imprimer Pin it!

    giscard.jpegMeilleurs Vœux pour 2016 à tous les lecteurs de ce blog.

    gm.jpgNe prenez aucune bonne résolution, mieux vaut vivre en appréciant chaque seconde, le reste est vaine littérature.

    La sottise, les lieux communs et les préjugés seront toujours aussi prégnants en 2016 mais finalement on n'y peut que peu de choses, sans pour autant se laisser faire.

    Les peuples seront encore versatiles, les quelques électeurs qui demeurent continueront à "voter utile", les narcissiques à s'étaler virtuellement...

    Ce qui m'arrange, je ne suis pas prêt de m'arrêter à parler de ce monde.

    Et comme le veut la tradition ici je vous souhaite : "Santé Bonheur, santé bonne humeur et Bonne année mon cul"

  • Pacte de protection à Lens

    Imprimer Pin it!

    voixdunord.jpgCet article n'est absolument pas écrit dans l'intention d'exciter la xénophobie de certains, elle me hérisse, leur haine des musulmans, mais simplement afin de remettre les choses au clair sur ce qui s'est passé le soir de Noël à Lens...

     

    Dans cette ville, des musulmans ont proposé de protéger les églises le soir de Noël en particulier afin de montrer que tous ne sont pas des djihadistes, que tous ne sont pas des terroristes. Ce geste apparemment très beau a été très apprécié des paroissiens et du curé Lemblé. Il est vrai que cela représente un beau symbole, des musulmans s'affirmant tous français protégeant ceux qui sont visés par les assassins fanatisés de Daech, le soit disant Etat Islamique . Très vite, les images du « cordon sanitaire » musulman entourant le bâtiment ont été reprises par des catholiques bien gentils mais déconnectés du réel (voir en particulier à ce lien dans « la Croix »).

     

    C'est aussi une manière de « méthode Coué » pour se convaincre que tout est revenu à la normale après les massacres atroces du 13 novembre...

    Lire la suite

  • Décombres sous les catacombes

    Imprimer Pin it!

    politique, société, religions, hypocrisie, amaury watremezIls sont quelques uns dans notre société, troupe hétéroclite dont je pense faire bel et bien partie mais je ne suis pas le seul, et ce n'est pas exactement à moi de le dire, étant poussés lentement mais sûrement vers les catacombes sous prétexte qu'il n'y aurait qu'une seule voie menant au bonheur de l'Humanité, le libéralisme le plus effréné teinté de libertarianisme, et que la mondialisation serait automatiquement heureuse :

     

    En l'occurrence toutes les personnes ne communiant pas dans l'adoration du tout-économique, du quantifiable, de la voie réputée unique. C'est une troupe des plus hétéroclites méprisée par tous les ilotes, les esclaves ayant abandonné leur libre arbitre depuis longtemps aux maîtres de cette société courant vers l'abîme avec enthousiasme et détermination ses membres étant tous convaincus d'être des parangons des progrès car affirmant un nihilisme matérialiste tout ce qu'il y a de plus abject.

     

    Parmi eux, il y a surtout des fous, des inadaptés, des idéalistes, des communistes, des poètes, des chrétiens n'étant pas adeptes de l'entre-soi des catholiques français actuels, des âmes inquiètes ne se satisfaisant pas de la mort programmée des nations, de l'enterrement des peuples seulement considérés comme un agrégat d'unités économiques n'ayant plus en commun que le désir de consommation et rien d'autres. Ces angoissés joyeux, hélas souvent antagonistes entre eux, capables de se poser des questions, sont aussi souvent des passionnés de Littérature. Ce n'est pas anodin cet amour des Lettres....

    Lire la suite

  • Soyez joyeux c'est un ordre

    Imprimer Pin it!

    11-30-2007_rockwell-300x395.jpgComme chaque année en la période des fêtes de fin d'année revient l'injonction habituelle au bonheur matérialiste et obligatoire pour les citoyens consommateurs. Et aussi l'obligation qu'ils acceptent sans aucun problème d'acheter le plus possible des produits et biens désignés par la pub et les médias, ou la pression du groupe, afin de se réjouir aux dates imposées pour tous sans que ces jours gardent quelque signification spirituelle réelle collective ou individuelle que ce soit, excepté celle de retrouvailles en famille même si cela finit rarement aussi franchement que dans « Festen ».

     

    Entre le foie gras reconstitué et le saumon Labeyrie on rumine ses rancoeurs et son ressentiment, l'on prétend prendre des nouvelles des autres convives uniquement pour entretenir tout cela, toutes ces mauvaises choses plus tard, au retour. Il est souvent question de l'oncle tellement « artiste » et « sensible », vieux gars dont on a un peu pitié, de la tenue de l'une et de l'autre, des allusions que l'on croit deviner derrière une phrase ou l'autre de proches que l'on ne reverra surtout pas le reste de l'année.

     

    L'on ira bien pour une fois à la « messe de Minuit », ne l'étant plus que rarement dans nos paroisses depuis fort longtemps, pour faire plaisir aux parents ou aux grands parents, ou à la veillée de lectures pendant laquelle tout le monde ou presque espère surtout que ça se termine vite. Elles rappellent généralement « les trois messes basses » racontées par Alphonse Daudet et dites par un Dom Balaguère pressé de faire bombance.

     

    On sent l'impatience monter au fur et à mesure. L'on s'agite de plus en plus...

    Lire la suite

  • Indifférence darwinienne

    Imprimer Pin it!

    politique, société, servitude, la boétie, amaury watremezEn cette période pour le moins troublée par la haine, la violence, le repli sur soi individuel et collectif et la sottise (ce qui s'est passé le 13 novembre n'est qu'un début), beaucoup se sentent dans l'obligation d'affirmer les valeurs progressistes et ouvertes supposées être celles de notre société. C'est plutôt le darwinisme social le plus échevelé et le plus abject qui domine, et non la compassion, le goût de la convivialité et le sens de l'autre. L'être humain n'est plus qu'une machine se devant d'être fonctionnelle et performante, y perdant son humanité en route, mais continuant à la poursuivre en vain en empruntant les pires voies possibles pour y parvenir.

     

    L'individu hors des normes, peu performant au regard de l'arbitraire quantitatif, sera immanquablement rejeté, considéré sans malveillance d'ailleurs soit comme associal soit comme relevant d'une pathologie quelconque. Le ou la retrouvant au hasard des réseaux dits sociaux on lui demande parfois ce qui s'est passé, mais cela ne signifie pas que la réponse intéresse en quoi que ce soit l'interlocuteur la posant. Au pire il subira un harcèlement continuel bien intentionné ou pas jusqu'au moment où l'on pense qu'il cèdera enfin à la pression du groupe....

    Lire la suite

  • Français on vous a compris mais rien ne change

    Imprimer Pin it!

    Un petit dessin en disant beaucoup plus qu'un long discours, je trouve que celui-là vu en couverture de "Marianne" résume parfaitement les choses depuis les Régionales.

    (dessin de "Gros")

    politique, société, FN, hypocrisie, amaury watremez

  • La blague de l'Union Nationale

    Imprimer Pin it!

    politique2012-03-21T155503Z_1156318915_PM1E83L1AOF01_RTRMADP_3_FRANCE-SHOOTINGS-SARKOZY_0.JPGL'Union Nationale est une bonne grosse blague revenant à intervalles réguliers marchant hélas très bien avec le peuple, surtout en ce moment. Les électeurs citoyens, formés au vote utile, se disent que si les politiques travaillent ensemble, le pays se portera beaucoup mieux. Ils oublient que c'est surtout l'union des oligarques qui se fait en ce moment, l'union des privilégiés estimant légitimes de percevoir « ad vitam nauseam » des émoluments sonnants et trébuchants pris sur l'argent public, un tout petit tribut se disent-ils :

     

    « Peanuts » !

     

    Des peccadilles !

     

    Une paille !

     

    Ils l'ont bien mérité estiment-ils. Le rôle de guides des « classe dangereuses » qu'ils se donnent sans que personne ne leur ait rien demandé mérite bien une « petite » récompense, des « cachous » pour employer le terme d'une élégance rare de Patrick Mennucci, un des patrons des socialistes à Marseille demandant à Renaud Muselier le président de la Fédération « Les Républicains » de la région PACA une compensation pour le vote des militants socialistes pour Estrosi. Notons aussi les hommages

     

    C'est dans « le Canard Enchaîné » d'hier...

    Lire la suite

  • Les valeurs réelles de la Génération Bataclan mais pas que

    Imprimer Pin it!

    politique, société, génération bataclan, assassinats, amaury watremezCe petit billet est dédié à un petit bourgeois se piquant d'humanisme, j'en fréquentais des comme lui à une époque. Il y a quelques années déjà, par un soir d'ivresse chez « l'Ami Pierre » près du faubourg Saint Antoine il me traita de « loser » et de « gros raté » pensant que le -bon- vin que j'avais bu m'empêcherait d'une part de réagir, et d'autre part de m'en souvenir plus tard. Je me suis rappelé de lui après avoir lu sur un « statut » facebook quelqu'un parler de vies « ratées », terme parfaitement insupportable. Il n'y a pas de vie « ratée », elles ont toutes un sens y compris celle d'un clochard à la rue voire celle sans doute d'un salopard.

     

    Quelques fois même à ceux persuadés de leur réussite, l'existence joue quelques tours ironiques leur rappelant qu'ils fondaient la leur sur des critères on ne peut plus futiles.

     

    Cet imbécile, un « héritier » selon Bourdieu, n'ayant aucun doute de son ouverture d'esprit, aurait pu être un de ces jeunes de la fameuse « Génération Bataclan », qui était « Charlie » peu avant comme un seul homme. Il aurait bien voulu aider les pauvres mais sans que cela ne le prive de sa précieuse tablette ou de sa console de jeux d'adulescent attardé. C'était plus simple d'être dans un groupe de soutien à l'une ou l'autre tribu amérindienne sur « Facebook », et moins coûteux en effort intellectuel ou moral (mot ô combien vulgaire en 2015)....

    Lire la suite

  • Ce qu'est le vote réputé utile aux Régionales

    Imprimer Pin it!

    politique, société, le pen, FN, PS, LR, l'herpès, amaury watremez

    Je précise que je ne suis pas un électeur du FN, c'est juste l'expression de ma colère face à l'oligarchie qui encore ce soir n'a rien compris...

     

    Au premier tour des Régionales observateurs, éditorialistes distingués, journalistes dignement certifiés, internautes et blogueurs feignirent de s'émouvoir de la percée historique du Front National. Le parti de Marine le Pen était en passe de remporter plusieurs régions ainsi qu'il était facile de le prévoir depuis longtemps. Ce score n'était pas l'expression d'un racisme atavique chez des électeurs sans cesse désignés comme des « beaufs franchouillards » mais de la colère face à l'abandon évident par l'Etat de la plupart de ses prérogatives régaliennes :

     

    Assurer la protection de tous les citoyens,

     

    Favoriser l'éducation et l'instruction,

     

    Se soucier des plus faibles et des plus précaires.

     

    C'est là le nœud du problème et pas autre chose...

     

    Les arbitres des élégances politiques et les politiques eux-mêmes s'inquiétaient surtout d'une chose, le risque pour eux de perdre soudain tout ou partie de leurs prébendes. S'ils méprisent tout ce qui relève de la Nation, envoyée aux oubliettes de l'Histoire depuis belle lurette, dont l'idée en soi est assimilée à du fascisme, ils ne dédaignent pas une seconde l'argent public et le clientélisme qu'ils peuvent en tirer. Voilà que les trois « ténors » du FN, Marine Le Pen, Marion Maréchal Le Pen et Florian Philippot étaient en passe de remporter au moins trois régions....

    Lire la suite