Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mes Terres Saintes - Le Blog d'Amaury Watremez

  • Histoire du tirailleur devenu imam

    Imprimer Pin it!

    tirailleurs.jpgPendant dix mois, j'ai habité Toulouse et travaillé dans ses environs, « exil » loin de « mon » Paris qui fût d'ailleurs l'aiguillon nécessaire pour ma réussite, mais ceci est une autre histoire. Dans la résidence que j'habitais, 112 logements étaient au départ prévus pour des stagiaires, des salariés de passage dans mon genre. Nous étions 3 réellement dans ce cas de figure les autres résidents étant pour la plupart des « sans papiers ». J'y avais de bonnes relations avec l'imam local, un vieux monsieur de quatre-vingt huit ans, sénégalais, seule autorité reconnue par les adultes « issus de la diversité », selon le terme hypocrite, de l'endroit.

     

    En échange de l'entretien de son ordinateur, je lui demandais d'intervenir afin que le « dealer » local soit au moins bruyant dans ses activités commerciales la nuit dans le hall d'entrée de l'immeuble. Les gendarmes n'y venaient pas, dans la crainte de se faire ensuite accuser de racisme et aussi de prendre des mauvais coups.

     

    Son histoire est intéressante car elle impliquerait chez nous autres français « souchiens » de se poser quelques questions sur notre ignorance de notre propre passé, sur le masochisme mémoriel de rigueur dans son enseignement et ses conséquences, masochisme sévissant de diverses manières de la gauche à la droite...

    Lire la suite

  • Tartuffe pas mort

    Imprimer Pin it!

    Au sujet de l'incident de Reims, des réactions hypocrites et de tous les autres "incidents" de ce genre arrivant chaque jour...

     

    bikini.jpgTARTUFFE. Il tire un mouchoir de sa poche.


    Ah! mon Dieu, je vous prie,
    Avant que de parler prenez-moi ce mouchoir.

    DORINE

    Comment?

     

    TARTUFFE

    Couvrez ce sein que je ne saurais voir:
    Par de pareils objets les âmes sont blessées,
    Et cela fait venir de coupables pensées.

    DORINE

    Vous êtes donc bien tendre à la tentation,
    Et la chair sur vos sens fait grande impression!
    Certes je ne sais pas quelle chaleur vous monte:
    Mais à convoiter, moi, je ne suis pas si prompte,
    Et je vous verrais nu du haut jusques en bas,
    Que toute votre peau ne me tenterait pas.


    Une femme harcelée et insultée à Bruxelles par Onbuzz

  • Jésus Chri-christ d'amour

    Imprimer Pin it!

    buddy+christ.bmpSur le mur d'un « groupe » « fessebouc » réputé politiquement incorrect -on y dit des gros mots tout le temps, attention on n'est pas des bien-pensants!- je lis sous un « statut » plusieurs commentaires invoquant cette « humanité » du Christ que les catholiques oublieraient souvent. Par la suite des considérations par « humanité » on comprend vite que comme tout le monde dans cette société médiocre, les intervenants entendent par là qu'ils devraient pouvoir coucher à droite, à gauche, boire comme des trous et se foutre de la morale sans que cela ne leur soit reproché, en gros vivre comme des porcs dans leur bauge sans trop se poser de questions.

     

    Ce n'est pas qu'ils ne veulent pas de Jésus-Christ, mais ils le voient plutôt comme un mec sympathoche, un type super à la cool, « en phase » avec son temps, les joues roses, la barbe bien taillée comme un « yuccie » métrosexuel (TM°) tatoué pour faire mauvais garçon mais toutefois concerné « tu 'ois » par le commerce équitatable » et le développement durable. Un « Jésus Chri-christ d'amour » prononçant de temps en temps de ce genre de phrases creuses, infantiles, simplistes et bien mièvres se voulant définitives, avec plein de petits cœurs autour pour faire encore plus « cool », encore plus « en phase »....

    Lire la suite

  • Des filles en maillots de bain contre les tarés fanatiques

    Imprimer Pin it!

    Ce qui est arrivé à Reims, cette jeune fille tabassée car en maillot de bain, est bien loin d'être un incident isolé, cela a lieu chaque jour, partout...

     

    Contre les tarés fanatiques qui ne supportent pas la beauté des corps, ce blog décide donc de mettre quelques femmes en maillots de bain en valeur, et de risquer la "Fatwah"? La décapitation ? La lapidation ?

     

    Peu importe...

     

    Le montage du haut est de Sabine Retout, merci à elle

    société, témoignage, jolies filles, maillots de bain, amaury watremez, tarés fanatiques

    société, témoignage, jolies filles, maillots de bain, amaury watremez, tarés fanatiques

  • Une Holden Caulfied des années 60...

    Imprimer Pin it!

    Joyce Maynard - « une adolescence américaine » en 10/18

    C_Une-adolescence-americaine_5465.jpeg

    Généralement lorsqu'on lit un auteur de talent, doué pour mettre en branle son « métro émotif », on entend littéralement sa voix en tournant les pages de ses œuvres qu'il raconte ou non une histoire personnelle. En lisant les premières pages de « une adolescence américaine » de Joyce Maynard, acheté pour se désennuyer un jour d'été morne et dépeuplé dans une ville de province, la chose est arrivé de suite. Cela s'appelle le style. Il est bien oublié par la plupart des auteurs français actuels qui se piquent même pour certains de faire de la « non littérature » voire de la « non écriture » en prétendant rédiger de « l'autofiction » moyen comme un autre d'économiser le prix des séances chez un « réducteur de têtes » et de faire de l'argent avec des névroses de pauvre petite fille ou pauvre petit garçon riche.

     

    Dans ce livre traduit en français en 2012, Joyce Maynard raconte sa vie d'adolescente dans les années 60, une jeune fille un peu hors normes et mal dans sa peau et se croyant la seule à l'être alors que ce mal-être est sans doute une constante chez la majorité des jeunes ainsi qu'elle l'écrit dans sa préface à cette édition. Sa voix est presque la même que celle de son moi de dix-huit ans, âge auquel elle écrivit cette chronique douce-amère en partie à cause du succès d'un article qu'elle écrivait pour le New York Times après avoir eu le culot sympathique -ou l'inconscience- de demander à pouvoir le faire au rédacteur en chef de ce journal....

    Lire la suite

  • L'agriculture ne supporte plus son joug

    Imprimer Pin it!

    resize?key=1e6a1a1efdb011df84894040444cdc60&url=http%3A%2F%2Fpbs.twimg.com%2Fmedia%2FCKbTgDTWgAALUP-.jpgLes français descendent pour 90% d'entre eux de paysans, ils l'oublient la plupart du temps méprisant ceux travaillant la terre et s'occupant d'animaux. Ces paysans étaient extrêmement divers, chaque région, chaque province avait son terroir. On trouvait une ferme tout les deux-cent mètres. La campagne n'était pas ce désert pittoresque dans lequel des bourgeois pédagogues, y compris les bourgeois « verts pastèque » sont persuadés de retrouver du « lothentique » à la « Goupi Mains rouges », redécouvrant l'eau tiède, désert parsemé de loin en loin de lotissements de maisons « monopoly » pour « rurbains » pendulaires.

     

    Je me souviens aussi de villages encore très animés si l'on remonte une vingtaine d'années à peine. Il existait dans le moindre petit bourg une épicerie « à tout faire », un petit café, les « jeunes » y vivaient encore...

     

    Une petite agriculture vivrière subsistait et ces « petits » agriculteurs mangeaient à leur faim dessus même si cela demandait bien évidemment du travail et des efforts.

     

    La France des campagnes, la France des paysans, des éleveurs, c'est la « France périphérique » largement dédaignée par tous les éditorialistes, les z-élites et les politiques, à de rares exceptions. Cette « France périphérique » souffre de ce dédain de petits bourgeois, et elle a aussi un gros défaut aux yeux des bons apôtres, elle vote pour exprimer sa colère majoritairement Front National, l'autre étant qu'ils ne sont pas d'une « communauté » réputée « opprimée ».

     

    Et ça, ça c'est mâââl...

    Lire la suite

  • Juste la dérision contre l'obscurantisme

    Imprimer Pin it!

    politique, islam, religions, société, caricature, amaury watremezA faire tourner largement, les fanatiques haïssent la dérision...

    Raison de plus pour que TOUT le monde voit cette photo et en rigole largement...

     

    L'état islamique enrage contre ce dessin sur l'oppression des femmes sous la charia. Publié pour la première fois il y a quelques jours, Osama Hajjaj a reçu d'innombrables insultes et même des menaces de mort des supporters de Daesh en Jordanie. Sa réponse : "ces cons ne me stopperont pas. Je croirai toujours en la liberté de pensée et d'expression, qui sont des droits humains fondamentaux." Nous partageons le combat d'Osama et c'est pourquoi nous diffusons ce dessin aujourd'hui, avec sa permission et sa solidarité.
    ---------------------------------------
    IS is not happy with this cartoon about the oppression of women under Sharia law. First published a few days ago, Osam Hajjaj has been receiving verbal abuse and, worse, death threats from IS supporters residing in Jordan. Osama's response: 'Those cowards won’t stop me. I still believe that freedom of thought and expression is a human right.' We share Osama's belief and that's why we run this cartoon today. It is published with the express permission of Osama.
  • (Re)Lectures de vacances - « Rigodon » de Céline

    Imprimer Pin it!

    En « Folio » chez Gallimard

     

    littérature, céline, société, politique, amaury watremezAprès avoir lu et relu la biographie de l'auteur par Philippe Muray, j'ai relu « Rigodon », le dernier roman de Céline, sa publication étant suivi par sa Lucette après sa mort. J'ai commencé à le lire en Seconde, en cours de physique, le « Voyage au bout de la nuit ». Le livre m'a marqué de suite, l'émotivité à fleur de ligne...L'horreur de la foutue modernité... L'amour qui sauve -un peu- et, ou la beauté des femmes...Et les copains...

     

    Je dois t'avouer une chose ami lecteur, pendant plusieurs années, j'ai un peu renâclé à (re)lire ses livres car les rodomontades et autres grotesqueries de ses admirateurs transis, parfois imbéciles, le lisant pour de mauvaises raisons, se souciant fort peu de littérature au fond, m'agaçaient sec... L'unanimisme, les adulations excessives m'ont toujours donné des envies de  bonne débectance:...

    Lire la suite

  • La cathophobie excuse-t-elle tout ?

    Imprimer Pin it!

    politique, Foi, spiritualité, christianisme, cathophobie, amaury watremezBien souvent, afin de s'exonérer à bon compte de carences d'apostolat, de l'indifférence souvent marquée envers des chrétiens moins bien lotis dont ceux d'Orient, de s'excuser de certains compromis et renoncements, les catholiques évoquent souvent la cathophobie dont celle, certes indubitable, des médias.

     

    C'est la cathophobie qui viderait les églises, les séminaires, la cathophobie qui aurait pour conséquence la lâcheté des croyants....

     

    Je ne nie pas encore une fois son influence néfaste, je l'ai subi, particulièrement lors des « Manifs pour tous » lorsqu'une collègue a cru bon de me « dénoncer » comme fasciste car participant à ses manifestations. Elle y était allée fort, profitant des « bienfaits » de la technique moderne pour avertir sur mon compte. Il faut dire, ma photo en grand entouré de drapeaux de « LMPT » étant en grand dans la PQR (presse quotidienne régionale) à l'époque je ne pouvais plus vraiment me défiler.

     

    Cependant, la cathophobie a le dos large...

    Lire la suite

  • Aux employés du mois la patrie reconnaissante ?

    Imprimer Pin it!

    67e8b3bddccac51183d13d0c8c8dacdc91f5908e.jpgSur le Ouèbe, au comptoir des bistroquets modernes sans clopes et parfois sans beaucoup d'alcool, adieu la vinasse pour les pôvres...

     

    Effervescence !....

     

    Colères !..... Ébullition !.... Presque l'émeute ! Mais attation ! On est prudents ! On est sages...Courageux mais pas téméraires.....Le Grand soir ou le petit matin on le laisse faire par les autres, les traîne-savates sans espoir, les miséreux glougloutant sous les échangeurs des autoroutes géants....

     

    C'est la faute à Hollande !....

     

    C'est la faute à Sarkozy !...

     

    Aux communissss !....Aux riches ! Aux pauvres ! Aux pas beaux ! Aux trop beaux ! Aux classes dangereuses !

     

    Aux caniches !...

     

    A la Le Pen ! Une méchante, une bougresse qu'elle rappelle les z-heures les plus sombres de la merdasse à gros bouillons !

     

    Aux autres......

     

    La Bérézina des esprits en deux tribus de singes qui se balancent des paquets d'étrons aux visages comme au rocher du Zoo de Vincennes....Gourance...Confusionnite à un degré infini, ultime....

    Lire la suite

  • Les idéologies refus de la négativité

    Imprimer Pin it!

     

    C%25C3%25A9line%2Bet%2BToto.gif

    Muray sur Céline et les idéologies...Du nanan...du biscuit pour les bons esprits...Contre la merde liquide qui s'écoule à gros flots de l'idéologie depuis longtemps...panacées universelles qu'y disent...Le bonheur pour tous...Obligatoire...Insoutenable.

     

    Dans le "Céline" de Philippe Muray, j'ai trouvé ce passage qui dit parfaitement, et l'exprime beaucoup mieux que je ne saurais le faire pourquoi les idéologies sont des saloperies sans nom, toutes les idéologies, y compris celle sous-tendant l'idée de modernité, toutes les pseudo panacées universelles en vue d'un bonheur obligatoire, y compris quand la Foi religieuse devient une théorie globalisante comme les autres, et surtout y compris le libéralisme.

     

    p 145 "Céline" Philippe Muray, Gallimard collection "Tel"

     

    "On sait que c'est du refus de toute négativité - mort, désir, répétitions, rythmes, érotisme, rire- que naît généralement l'adhésion mortifère à un idéal du moi politique, à un totalitarisme, et par dessus tout à un racisme"

     

    image prise sur "le petit célinien"

  • Sommes nous à la hauteur de la tempête qui s'annonce ?

    Imprimer Pin it!

    politique, religions, Islam, Christianisme, société, laïcité, vigilants en pantouflesLes événements récents ne font que confirmer la montée claire et indubitable en France d'un radicalisme musulman touchant toutes les couches de la « communauté » musulman sans que n'entrent en ligne de compte des facteurs de précarité sociale ou financière. Ce n'est même plus un rejet de nos valeurs dites républicaines et ou nationales celles-ci étant considérées comme inexistantes, nulles et non avenues d'abord à cause de l'absence de fruits qu'elles donnent, absence de fruits car elles ne sont plus que théoriques.

     

    A lire les statuts sur les réseaux dits sociaux, les partages de liens sur l'Islam au Proche et Moyen Orient, les vertueuses colères sur la laïcité, les déclarations de guerre contre le fanatisme, je m'étonne encore que dans la vie réelle, il y ait encore des terroristes velléitaires ou en passe de l'être.D'ailleurs on pourrait se poser la question de leur existence et pratique réelles parmi les français dits de souche y compris chez tous les jeteurs d'alarme divers et variés ?....

    Lire la suite

  • L'hédonisme en accusation ?

    Imprimer Pin it!

    noces.jpgJ'avais été qualifié il y a quelques temps déjà de « petit bourgeois hédoniste et réactionnaire » par un bilieux se voyant idéaliste alors qu'étant seulement malade du foie et jaloux de la capacité des autres à la sensibilité au monde. J'aime il est vrai des plaisirs démodés, tout sauf des « plaisirs tristes » :

     

    Comme la Littérature, la convivialité, l'art de ne rien faire, de passer le temps entre autres à la terrasse des cafés en admirant la beauté des femmes qui passent, de rêvasser parfois aussi, de savoir prendre son temps voire d'être complètement improductif.

     

    Sur de nombreux forums, sites et blogs de droite comme de gauche je lis depuis déjà plusieurs années une condamnation sans appel de « l'hédonisme occidental » avec le même vocabulaire, les mêmes mots que les tarés fanatiques du soit-disant Etat Islamique.....

    Lire la suite

  • Muray e(s)t Céline

    Imprimer Pin it!

    Philippe Muray « Céline » collection Tel chez Gallimard

     

    celine_denoel.jpgCe que je vais écrire ici va peut-être scandaliser un ou deux gardiens du temple murayen (muray-esque ? Muraiy-iste ?) mais je n'en ai cure. Ils sont un certain nombre à utiliser cet écrivain comme alibi pour se justifier d'être de droite ou réac, s'en sentant encore coupables en somme. Et puis tu le sais ami lecteur, j'adore titiller ce genre de lecteurs sur ses certitudes. Le livre sur Céline de Philippe Muray est certainement le livre que j'ai préféré lire de cet auteur. Tout ce qu'il dit plus tard dans « Festivus, festivus » ou « Chers djihadistes » y est déjà, clairement écrit ou en filigranes, et l'ouvrage a un élan et une ampleur autrement plus impressionnants. Ses textes pamphlétaires, pour toute personne dotée d'un minimum de lucidité, donnent un peu tous le sentiment de « déjà vu » et sont à côté de cette étude beaucoup plus tièdes.

     

    Il ne fait pas qu'y évoquer la contribution de Céline à la Littérature : thèse, antithèse foutaise et le cul de la crémière ; sa prose va ici beaucoup plus loin démontrant également que si écrire est une occupation parfaitement futile, arrogante, orgueilleuse et lire un plaisir en voie de disparition de petit bourgeois hédoniste et réactionnaire, il n'en reste pas moins qu'elles peuvent devenir pour qui sait les apprécier à leur juste valeur des enjeux réellement existentiels permettant de dire toute la sottise, la complexité et la Beauté du monde tout en même temps. Cette complexité du monde est insupportable à la plupart de mes contemporains, elle ne rassure pas, elle oblige à abandonner son confort intellectuel, à laisser de côté celles rendant fous. Et puis il faut le dire, la gravité est surtout le bonheur des imbéciles, ils aiment pontifier, donner des leçons en phrases se voulant définitives faisant joli avec de belles images pastel...

    Lire la suite

  • Laïcité et mairie de Paris : Oxymore ?

    Imprimer Pin it!

    Voir aussi à ce lien

     

    islam, politique, société, religions, laïcité, amaury watremez, mairie de paris, HidalgoUne affiche de « les Prêtres » mentionnant que la vente des billets sera reversée aux chrétiens orientaux, ce n'est pas laïc...

     

    Des catholiques (mais pas que) qui manifestent leur opposition à une loi, cela rappelle les z-heures les plus sombres de notre histoire, et c'est une atteinte grave à la laïcité...

     

    Par contre une « nuit du Ramadan », où sont respectés des contraintes religieuses c'est parfaitement et totalement laïc. C'est étrange car l'Islam n'étant pas, comme le Christianisme et le Judaïsme une religion sécularisée, par essence, cet événement est considéré comme un gage donné à un pouvoir théocratique issu de la Foi coranique.

     

    La municipalité de Paris a organisé ce lundi 6 Juillet et ce comme depuis un peu plus d'une décennie déjà « la Nuit du Ramadan », un événement « festif », « en rollers », « citoyen » contre lequel « l'opposition républicaine » (« Les Républicains », « l'UDI ») ne s'est jamais élevée n'y voyant pas malice. Au buffet, on ne peut pas boire d'alcool même si l'on n'est pas musulman, et dans les petits fours, il n'y a jamais de porc bien sûr. Et enfin, fort curieusement, les édiles municipaux ne se soucient pas du tout dans le cas de cette « nuit » de la parité entre les hommes et les femmes, ou du fait que parmi les responsables religieux il n'y en ait pas une seule....

    Lire la suite

  • L'élitocratie, l'Europe et leurs larbins

    Imprimer Pin it!

    Europe, Philippe Muray, société, politique, amaury watremez«L'élitocrate a une bête noire:

     

    le plouc émissaire.

     

    Et quand celui-ci a le malheur de dire merde à l'élite, par exemple en votant non lors d'un référendum à propos de l'Europe, l'élite perd d'abord sa belle humeur, se montre folle de rage, puis décide qu’il faut “encore plus d’Europe”, que sa propagande auprès du plouc émissaire a souffert d’un déficit de communication et qu’on va aller toujours plus de l’avant parce que ce non du plouc, au fond, ça voulait certainement dire oui, mais comme il ne sait pas très bien parler il s’est trompé de mot et il dit merde en pensant oui et en votant non ».


    Festivus festivus, Philippe MURAY

  • Ce qu'il advient en Europe quand un peuple dit « Non »...

    Imprimer Pin it!

    politique, europe, société, Union européenne, Tsipras, GrèceSur les réseaux sociaux, dans les conversations quotidiennes, ils sont nombreux à s'emballer pour le « Non » aux créanciers du peuple grec, la plus forte possibilité à cette heure. Et nombreux parmi mes relations, amis et affidés, car étant incorrigible je fréquente toujours qui il ne faut pas. A moi aussi, c'est le « Non » qui est sympathique, un « Non » contre les technocrates, les financiers, les banquiers et la BCE (Banque Centrale Européenne), tous les adeptes de la « mondialisation heureuse » hyper-libérale, tant qu'elle se fait dans l'intérêt de leur classe.

     

    On se demande pourquoi l'UE ne peut pas sauver la Grèce alors qu'elle a trouvé des fonds chaque année depuis quelques décennies pour « sauver » les banques de leur incompétence ?

     

    On sait pourtant ce qu'il advient du « Non » d'un peuple quand celui-ci est consulté pour son avenir européen. Surtout en France. Rappelez vous ce qui s'est passé en 2005 lorsque par 55%, après une campagne souvent abjecte des médias et des politiques pour le « Oui », tous aussi serviles. On nous ressert d'ailleurs les mêmes saloperies en ce moment, si le « Non » passe il y aura des pleurs et des grincements de dents, attention !....

     

    Quelques mois plus tard, après que deux ou trois virgules aient changé de place, le Traité Constitutionnel Européen a été ratifié par l'Assemblée Nationale, entièrement acquise à l'européisme. Le « Non » français avait été piétiné, méprisé, les électeurs l'ayant exprimé injuriés, tous des fââchiistes, des nostalgiques, des populistes ma bonn'dame...

    Lire la suite

  • Le fantôme de l'esprit Canal

    Imprimer Pin it!

    648x415_locaux-canal-1984.jpgJ'ai regardé Canal depuis la création de la chaîne, comme tous mes camarades lycée à l'époque, et j'ai continué à regarder depuis même si je regarde de moins en moins. J'ai même fait partie régulièrement du public de "Nulle Part Ailleurs". A l'époque, en dehors de l'almanach Vermot « avec des poils » (TM° pour la formule Desproges) de Coluche, et des sketchs un peu lourds des shows des Carpentier, le rire n'était pas toujours léger. Il y avait bien « les Flagrants Délires » à la radio le midi...

     

    On est loin depuis déjà une dizaine d'années de l'esprit des « Nuls » ou de celui par exemple de l'interview d'Arrabal par Edouard Baer et Ariel Wizman où le provocateur installé, ayant « la carte » se faisait ridiculiser proprement dans un échange de gifles surréaliste. J'aimais bien aussi « monsieur Manatane » et ses conseils de « bonne » éducation et civilité (voir vidéo ci-dessous), les interventions de Michael Kael, journaliste nul et obséquieux, comme d'autres de cette profession. Dernièrement « la connasse » (cf vidéo re-ci-dessous), Camille Cottin, était une des rares à demeurer encore -très- drôle.

     

    J'avais apprécié ce qu'avait dit Beigbeider de « l'esprit Canal » lors de la « dernière » de son éphémère « Hyper Show », du fait de ne plus rien prendre au sérieux tout en se vautrant dans une gravité grotesque. On est graves surtout pour le pognon et pour entretenir le Barnum consumériste. Après ce discours étonnant et pertinent comme il en a sur la littérature, ainsi dans « Dernier inventaire avant liquidation », Beigbeider est hélas rentré sagement dans son créneau « type culturel pas chiant qui est aussi didjay »...

    Lire la suite

  • Catholiques et musulmans sont dans un bateau...

    Imprimer Pin it!

    Les-catholiques-se-forment-au-dialogue-avec-les-musulmans_article_main.jpgD'un côté, dans l’Église de France, il y a des catholiques dont des ecclésiastiques qui n'ont pas peur de célébrer des cérémonies, pour le dialogue attation !, au-dessus de la « Fatiha » (profession de foi musulmane) proclamée en gros caractères. Ceux-là pensent que dialoguer cela consiste surtout à abdiquer quelques unes de ses valeurs, à renoncer à tout ou partie de son identité. Cela revient également pour eux à affirmer que musulmans et catholiques ont le même Dieu, ce qui est faux par essence. Dans cette attitude se cache aussi l'envie de renvoyer une image positive de soi-même, que ce soit dans une paroisse ou sur le Net, une manière de prétendre abusivement à l'humanisme en somme.

     

    Jouer les bons apôtres et qualifier les contradicteurs d'islamophobes ou de fââchiistes, ça ne mange pas de pain, et ça fait du bien à l'ego. Et puis la plupart du temps, ces braves gens tellement enclins à louer les bienfaits du communautarisme et de la « mondialisation heureuse » n'habitent pas dans les quartiers où vivent les populations issues de la diversitude. Quand ils sont catholiques, ce sont exactement les mêmes qui pratiquent à haute dose le masochisme mémoriel, l'autoflagellation quotidienne, le déni de leur identité....

    Lire la suite

  • Papy « trente glorieuses » et le dérèglement climatique

    Imprimer Pin it!

    économie, société, politique, écologie, amaury watremezJ'ai déjà évoqué l'influence délétère de « Papy trente glorieuses » sur la vie politique française au sens exact du terme, à savoir ce qui concerne toute la cité. Il est maintenant retraité, mais détient toujours les rênes du pouvoir, se tient encore aux postes clés auxquels il s'accroche comme la daphnie à son rocher, le morpion aux attributs masculins de Sébastien Chabal. Et à raconter sans cesse les mêmes histoires sur sa jeunesse et la société d'abondance, il fait rêver ses enfants et petits enfants qui voudraient bien continuer à gaspiller les ressources du monde avec entrain et ardeur comme lui l'a fait, sans aucun souci du lendemain.

     

    Il ne leur a transmis que cela, il est vrai, ses rêves consuméristes de masse, une sorte de déambulation continuelle dans des centres commerciaux géants, « ad vitam ». Les gosses le suivent donc docilement sur ce terrain en changeant de téléphone dit portable tous les deux mois docilement ainsi que le système leur enjoint de faire. Leur dirait-on que leur « smartphone » est fabriqué avec des terres rares uniquement présentes en Mongolie intérieure, que leur extraction tue des centaines de personnes chaque année et souille irrémédiablement ce pays, ils n'en auraient cure :

     

    C'est la rançon du progrès, et c'est loin la Mongolie, de plus comme ils ne savent plus la situer sur une carte, ils s'en foutent....

    Lire la suite

  • Interlude – une interprétation de « Matrix »

    Imprimer Pin it!
    • Img%202_Neo%20Trinity.jpgIl est trois heures du matin ? De quoi pourrait-on bien encore parler ? Tiens, je viens de comprendre un truc sur « Matrix », le premier mais aussi les deux suites. Parfois les grands films ont des interprétations plus simples qu'on ne le croit, et aussi plus humaines même si le fait de prêter à celles-ci est toujours le fait de chefs d’œuvre ...

       

    • On ne va pas encore discuter à l'infini sur du cinéma ? Vous n'allez pas nous refaire le coup de « 2001 » et du monolithe ? Dieu, Nietzsche, le Surhomme et Ligeti ? On a sommeil nous !Je ne comprendrai jamais cette manie française de parler, parler, parler...

       

    • On dormira quand on sera mort !

       

    • C'est un art, la conversation, enfin c'était, j'ai du mal à croire dans les « intermittences du cœur » par SMS ou imèle. On est quand même le seul pays qui en fait une discipline artistique, respectez l'histoire !...

    Lire la suite

  • Catholicisme, judaïsme et salafisme même violence ?

    Imprimer Pin it!

    Sur les différences chrétiens-musulmans lisez plutôt "La Croix et le Croissant" du père Antoine Moussali que les pensums des bourgeois pédagogues

     

    islam, christianisme, société, politique, foi, amaury watremez, padamalgamFace à la barbarie, il n'y a pas d'excuses à trouver, d'exonération à fournir, elle ne mérite rien d'autres que d'être combattue, ridiculisée, étouffée dans l’œuf. Pourtant, après l'attentat en Isère et celui commis en Tunisie ou au Koweit, après quelques heures de silence, les bons apôtres, les boutures de « kollabos » et les grands esprits ont recommencé à aligner les lieux communs, mièvres, à minimiser la montée évidente de la violence religieuse, la radicalisation pouvant surgir maintenant de partout en France.

     

    Il y eut toutes ces années beaucoup trop de patiences mal venues, trop de compromis, trop de renoncements, trop de lâchetés, trop de « Münich » déjà contresignés. Les cas des jeunes filles excisées, violentées, mariées de force dans des pays dont elles ne sont pas, les cas de celles tués par « crimes d'honneur », les garçons brutalisés car ne voulant pas rentrer dans la norme violente de certaines « cités » sont pourtant connues, signalées, depuis longtemps. Mais où sont-ils alors ces bons apôtres ? Peuvent-ils alors comme Emmanuel Todd avoir l'indécence d'en imputer la faute aux « cathos zombies » ?

     

    Ils vont se gêner !...

     

    islam,christianisme,société,politique,foi,amaury watremez,padamalgamIls laissent pourtant le « voile » se développer alors que celui-ci, court, long, mini ou maxi, est un signe objectif d'aliénation des femmes, et de refus net des valeurs de ce pays. Ils laissent les menus sans porc du tout devenir la norme et tolèrent l'inacceptable....

    Lire la suite

  • Juste la dérision contre les fanatiques

    Imprimer Pin it!

    cinéma, politique, société, fanatiques, idéologues, tarés, amaury watremezLe réalisateur Mel Brooks à propos de son film "les Producteurs", on lui reprochait de faire rire de nazis, a eu une réflexion très intéressante et que je trouve étonnamment actuelle dans le contexte dramatique de ces derniers jours, l'attentat ayant fait 39 victimes en Tunisie, et celui ayant eu lieu en Isère avec l'atroce décapitation s'en étant ensuivi et sa mise en scène macabre :

     

    Avec les fanatiques, que ce soit pour une idéologie, ou une religion, il n'y a pas de discussions ou de polémiques envisageables, pas d'issues possibles. Il n'y a même pas de gravité envisageable face à eux, surtout pas d'esprit de sérieux.

     

    Il est beaucoup plus efficace de les tourner en dérision. Leur bêtise ne mérite que cela. Les cuistres et les imbéciles prenant leur pied à singer la sagesse ne peuvent pas comprendre. Et ils n'hésitent pas à balancer d'énormes contresens en décalage totale, ainsi ceux qui critiquèrent le film de Brooks oubliaient qu'il était fils de déporté, et qu'une bonne partie de sa famille avait péri dans les camps de la Mort....

    Lire la suite

  • La toute dernière aventure de Steed

    Imprimer Pin it!

    Patrick MacNee est mort, avec lui c’est encore un pan d’un monde moins cynique qui disparaît…

     

    3034819689_1_2_sYeATDAb.jpgLe vieil homme était dans son salon à relire encore une fois un volume de Tennyson, son auteur préféré. La soirée était douce sous le ciel de Californie, au « Rancho Mirage », et au loin il entendait ses chevaux hennir de temps à autre. Soudain il entendit un bruit étrange, celui d’un coup de fouet déchirant l’air et juste après le vacarme de la porte d’entrée principale tombant au sol, cela lui disait quelque chose mais il n’arrivait pas à se souvenir quoi. Il reposa le livre qu’il lisait, encore ce bruit suivi de celui plus sourd d’un corps s’effondrant, celui de son infirmière supposa-t-il ! Et un pas lourd montant les marches de l’escalier menant vers la pièce où il se trouvait…

     

    …Un cybernaute ?

     

    Mais le docteur Armstrong était mort depuis longtemps  ainsi que toute sa parentèle connue des services de sa majesté. Le professeur Penrose était quant à lui enfermé dans un hôpital psychiatrique depuis plus de quarante ans. Il se dit qu’il était un vieil homme perdant la tête. Il s’apprêtait à reprendre sa lecture quand il se remémora l’étrange visite de cet homme tellement affable qu’il avait reçu il y a deux jours....

    Lire la suite

  • Des laïcs virtuels - 4000ème note

    Imprimer Pin it!

    politique, société, blog, 4000 notes, amaury watremez, islam, laïcité, république, valeurs, moralePour le quatre-millième billet de ce blog (le premier c'était cela), j'ai eu envie d'être un peu plus « poil à gratter » que d'habitude. Le petit bourgeois hédoniste et réactionnaire que je suis, est marqué par le sens de la dérision de le dernière génération inconsciente des années soixante, celle qui trouve que la gravité est le bonheur des imbéciles, et que c'est ce qui paraît futile et superflu aux yeux des cuistres le plus important dans une vie. Nous avons vu arriver les « petits jeunes gens réalistes » de la génération suivante, soumis à quelques exceptions notables au consumérisme, au discours libéral libertaire, aux communautarismes.

     

    On ne peut entièrement les blâmer, ils sont les enfants de la paupérisation, de la précarisation tous azimuts des salariés, de l'emploi, de la mondialisation réputée « heureuse ». Celle-ci intègre tout le monde il faut dire, l'argent n'ayant pas d'odeur, aigrefins de toute obédience, régimes théocratiques violents, monarchies pétrolières esclavagistes, cela ne pose aucun problème tant que des capitaux sont injectés dans le système, y compris ceux provenant de la vente du pétrole du soit-disant « État Islamique ».

     

    Ils acceptent ceux-ci d'ailleurs non pas par grandeur d'âme et ouverture au monde mais par lâcheté et renoncement aux valeurs morales communes, par abandon de la transmission des valeurs et, ou d'une culture. Chacun dans son coin, tout seul ou au sein de sa communauté, de sa tribu, fait « sa sauce » à son idée, s'imaginant être une génération née « ex nihilo », ayant tout compris, mieux que ses ascendants, et redécouvrant donc régulièrement de ce fait l'eau tiède...

    Lire la suite

  • Agnès Saal et les nantis de la République

    Imprimer Pin it!

    Ce billet est dédié à tous ceux qui qualifient de profiteur un allocataire du RSA ou un chômeur, ou un "petit" prof, ou une infirmière etc...

     

    65732-agnes-saal-presidente-ina-demissionne-affaire-taxi.jpg...Pour les inciter à réfléchir à l'avenir sur le mot

     

    Agnès Saal a laissé une ardoise de 38000 Euros, environ soixante RSA, également au bénéfice de son fils, lorsqu'elle travaillait au Centre Beaubourg et une note de 400 000 Euros sur sept ans soient 250 Euros de frais de taxis par jour. Cela représente également vingt-trois salaires annuels d'enseignants. Je suis à peu près certain qu'elle estimait, qu'elle estime encore que tout cela était normal, voire même légitime de par son statut de haut fonctionnaire de l’État ainsi qu'ils le considèrent tous. Car elle est loin d'être la seule. On l'a d'ailleurs vu avec cette lettre de nantis sans aucun scrupules publiée le 9 Juin dans Libération, Agnès Saal travaillant beaucoup, pour des événements culturels auxquels le « commun », le « vulgum pecus », ne comprend rien, elle n'allait quand même pas prendre le métro comme tout le monde.

     

    Ces nantis de la République ont sans cesse à la bouche les droits de l'Homme, les valeurs républicaines. Ils ne croient plus à la France, pour eux morte depuis longtemps, ils sont européens, ils appellent de leurs vœux une « Françallemagne » dirigée par les allemands. Par contre, bien que les hauts fonctionnaires et les politiques français ne soient plus que des exécutants de la BCE (Banque Centrale Européenne) il reste un gros gâteau financier à se partager de manière la plus endogame possible, le budget de l’État et ce du plus petit au plus haut niveau des collectivités. Dans celles-ci on place les copains sans vergogne, les militants exemplaires et bien dociles, quitte à faire « travailler » trois personnes dans un bureau...

    Lire la suite

  • Souvenir pieux pour une parisienne

    Imprimer Pin it!

    Au moins Johnny ne lui en donnera plus de la Série Noire... 


    Magali Noël "Fais-moi mal" de vian par chantalounette

    Lire la suite

  • Les profs boucs-émissaires commodes

    Imprimer Pin it!

    Ecole, Education Nationale, société, politique, amaury watremez, parentsAu moment du bac cela ne rate jamais, on a le droit aux mêmes polémiques depuis des années, aux mêmes questionnements graves « d'experts » lunettés et cravatés sur la baisse de niveau des élèves depuis des décennies, sur leur manque quasiment total d'appétence des jeunes pour la culture. Sur les réseaux sociaux, l'on fait circuler les pires « tweets » des gosses après les épreuves, les plus décomplexés en matière d'ignorance crasse, avec le plus grand nombre de fautes dans une phrase, ce que je trouve toujours intéressant, dirons nous, quand c'est présenté par des « facebookiens » ou des « tweetonautes » commettant autant d'erreurs de syntaxe que les jeunes montrés comme des demeurés.

     

    Le tout est imputé uniquement à l’École et son « management » défaillant comme si l’Éducation des enfants, la transmission des valeurs et d'une culture ne relevait que des profs et de l'Institution, comme si les parents n'étaient pas des citoyens responsables s'engageant et capables de voter pour des candidats ayant les meilleures solutions pour l’École, éloignées de celles proposées par des idéologues détachés du terrain, proposant de revenir à la transmission des savoirs par exemple, ainsi que l'on en parlait ici...

    Lire la suite

  • Le Crime de monsieur Lang

    Imprimer Pin it!

    Philippe Muray sur la Fête de la Musique (après avoir vu passer la "Technoparade" toulousaine, une sorte d'anticipation d'un genre d'enfer à mes yeux)... 

     

    Merci au "pas grand chose" pour l'extrait...


    Fête de la musique, philippe muray, festivisme, société, jack lang, musique« (...) Notre monde est le premier à avoir inventé des instruments de persécution ou de destruction sonores assez puissants pour qu'il ne soit même plus nécessaire d'aller physiquement fracasser les vitres ou les portes des maisons dans lesquelles se terrent ceux qui cherchent à s'exclure de lui, et sont donc ses ennemis. A ce propos, je dois avouer mon étonnement de n'avoir nulle part songé, en 1991, à outrager comme il se devait le plus galonné des festivocrates, je veux parler de Jack Lang ; lequel ne se contente plus d'avoir autrefois imposé ce viol protégé et moralisé qu'on appelle Fête de la Musique, mais entend s'illustrer encore par de nouveaux forfaits, à commencer par la greffe dans Paris de la Love Parade de Berlin.

     

    Fête de la musique, philippe muray, festivisme, société, jack lang, musiqueJe suis véritablement chagriné de n'avoir pas alors fait la moindre allusion à ce dindon suréminent de la farce festive, cette ganache dissertante pour Corso fleuri, ce Jocrisse du potlatch, cette combinaison parfaite et tartuffière de l'escroquerie du Bien et des méfaits de la Fête. L'oubli est réparé. (...) »

    Extrait de la préface à la réédition de L'empire du Bien (1991) de Philippe Muray publiée en 1998 aux éditions Les Belles Lettres (réédité dans le volume "Essais")

  • Les Anars de droite de salon...

    Imprimer Pin it!

    anars de droite, littérature, politique, société, hypocrisie, collusion, Barnum consumériste, amaury watremezIl n'y a pas de faute au graffiti, les anars de droite sont bel et bien morts aux cons..

     

    Je suis il paraît un anar de droite dont je partagerai les contradictions selon un ami de gauche : individualisme forcené et mépris absolu pour l'égoïsme sans frein de mes contemporains. Je suis même d'une longue lignée d'anars de droite. Cela ne me dérange pas, je suis en bonne compagnie. Un anar de droite déteste les idéologies, toutes les idéologies, même celle s'appelant « anarchisme de droite » et qui n'existe pas depuis bien longtemps, un avatar débile des libertariens. Il tient à son indépendance, à sa liberté, à ne pas subir un bonheur qu'on voudrait lui imposer malgré lui. Il veut user de son libre-arbitre comme il l'entend, sans souci de la gloriole humaine ou des futilités à la mode parmi les bourgeois qui maintenant pensent ou feignent de penser et théorisent le monde, réduits à des slogans et lieux communs étriqués, d'une sottise épaisse...

    Lire la suite